James Schwarzenbach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
James Schwarzenbach
Image illustrative de l'article James Schwarzenbach
Fonctions
Conseiller national
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Rüschlikon
Date de décès
Lieu de décès Saint-Moritz
Parti politique Démocrates suisses/Action Nationale/Mouvement républicain
Religion catholicisme

James Schwarzenbach, né le 5 août 1911 à Rüschlikon et décédé le 27 octobre 1994 à Saint-Moritz, est un homme politique suisse, membre de l'Action nationale, puis du Mouvement républicain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d'une famille de la haute bourgeoisie de Zurich, il étudie l'histoire à Zurich, Paris et Fribourg où il obtient son doctorat[1]. Dès 1947, il dirige les éditions Thomas à Zurich[1]. Il collabore ensuite à divers journaux (Zürcher Woche, Rhenischer Merkur et der Republikaner). Il publie plusieurs ouvrages historiques et biographiques : François Mauriac, der Dichter zwiespaltigen Lebens, Im Kampf gegen den Bedrucker, Dolch oder Degen, Der Regimentsarzt et Belle époque. Il est major de l'armée suisse.

Dans sa jeunesse, James Schwarzenbach est membre du Front national. En 1967, il est le seul élu de l'Action nationale au Conseil National, la chambre basse du parlement helvétique. Il lance une initiative populaire contre l'emprise étrangère qui est rejetée le par 654 844 voix (54 %) contre 557 517 (46 %) alors que tous les partis, toutes les associations patronales et syndicales et tous les corps constitués étaient contre[1]. Aux élections fédérales de 1971, 7 élus de son Mouvement républicain (de) sont élus au Conseil national ainsi que 4 membres de l'Action nationale avec laquelle il prend ses distances mais il préside tout de même le groupe parlementaire réunissant les 11 députés de ces deux formations pendant quatre ans. Il siège au Conseil national jusqu'en mars 1979. Il se retire ensuite à Saint-Moritz (Grisons).

Publications[modifier | modifier le code]

  • François Mauriac, der Dichter zwiespaltigen Lebens
  • Im Kampf gegen den Bedrucker
  • Dolch oder Degen
  • Der Regimentsarzt
  • Belle époque

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Thomas Buomberger, Kampf gegen unerwünschte Fremde : Von James Schwarzenbach bis Christoph Blocher, Zurich, Orell Füssli, (ISBN 3-280-06017-6).
  • (de) Isabel Drews, « Schweizer erwache ! » : der Rechtspopulist James Schwarzenbach (1967 - 1978), Frauenfeld - Stuttgart - Vienne, Huber, coll. « Studien zur Zeitgeschichte » (no 7), (ISBN 3-7193-1380-8).
  • (de) Angelo Maiolino, Als die Italiener noch Tschinggen waren : Der Widerstand gegen die Schwarzenbach-Initiative, Zurich, Rotpunkt, (ISBN 978-3-85869-463-8).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Jo Excoffier (journaliste), « L'emprise étrangère », Télévision suisse romande), RTS archives « Temps présent »,‎ (lire en ligne [vidéo])

Liens externes[modifier | modifier le code]