Jacques Vettier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jacques Vettier
Naissance (58 ans)
Pontcharra, Isère, Drapeau de la France France
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Jacques Vettier, né le à Pontcharra en Isère, est un écrivain français, auteur de roman policier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait des études de technologie et d'économie à Grenoble, puis travaille dans le monde de la moto et de l'automobile.

En 1994, il publie son premier roman, Juge et Partie, premier volume d'une trilogie consacrée à Carole Ménani, magistrate. En 1997, ce roman est adapté à la télévision sous le titre éponyme dans une réalisation de Jacques Malaterre. Selon le Dictionnaire des littératures policières, « les romans de Jacques Vettier sont plein de compassion pour les êtres fragiles et remplis d'admiration envers ceux qui se battent, souvent de remarquables personnages féminins »[1].

En 1999, il fait paraître Nécroprocesseurs, « une autre de ses grandes réussites »[1], qui obtient le prix Sang d'encre.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Série Carole Ménani[modifier | modifier le code]

  • Juge et Partie, Métailié, coll. « Troubles » (1994) (ISBN 2-86424-187-0), réédition Métailié, coll. « Policier » no 2 (1998) (ISBN 2-86424-269-9)
  • Tueuse sans gages, Métailié, coll. « Troubles » (1996) (ISBN 2-86424-216-8)
  • Le Rendez-vous de Barbuda, Métailié, coll. « Troubles » (1997) (ISBN 2-86424-244-3)

Autres romans[modifier | modifier le code]

Littérature d'enfance et de jeunesse[modifier | modifier le code]

  • Plongée fatale, Éditions Albin Michel, coll. « Le Furet enquête » no 17 (1999) (ISBN 2-226-11230-8)

Recueil de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Avès Sotavento, Largo éditions, coll. « Bleu nuit » (1999) (ISBN 2-913455-02-6), réédition Éditions Baleine, coll. « Instantanés de polar » (2001) (ISBN 2-84219-316-4)

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Les Feux de l'amour, dans l'anthologie Du lit au ciel, Luce Wilquin, coll. « Noir pastel » (1997), réédition dans le recueil Avès Sotavento
  • Avoir un bon métier, dans la revue 813 no 62 (mars 1998), réédition dans le recueil Avès Sotavento
  • Pas le droit !, dans la revue Lignes noires spéciale festival 1999, Horizons noirs (1999)
  • Avès Sotavento, dans le recueil Avès Sotavento
  • Brève de supérette, dans le recueil Avès Sotavento
  • La Case départ, dans le recueil Avès Sotavento
  • Un pont trop loin, dans le recueil Avès Sotavento
  • Redonda, dans la revue 813 no 72-73 (octobre 2000), réédition dans le recueil Avès Sotavento
  • La Langue de l'Océan, dans l'anthologie Privés de futur, Étoiles vives (2000) (ISBN 2-84344-029-7)
  • La Fricassée de Chatrous, dans L'Ours polar no 9 (mars 2000)
  • Le Chatrou contre Ernest Bouganmoin
  • Y'a des Jours, dans la revue Lignes noires spéciale festival 2002, Horizons noirs (2002)

Adaptation[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Dictionnaire des littératures policières, volume 2, p. 960.

Sources[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Liens externes[modifier | modifier le code]