Jacques Hermant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les personnes ayant le même patronyme, voir Hermant.
Jacques Hermant

Jacques Hermant, parfois appelé Jacques-René ou René-Jacques Hermant, est un architecte français né le à Paris où il est mort le [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Verrière charpente métallique du siège parisien de la Société générale.

Fils de l'architecte Achille Hermant - et demi-frère de l'écrivain Abel Hermant -, Jacques Hermant a été parmi les architectes de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle, un pionnier pour l'utilisation du béton armé dans la construction des bâtiments. Il a participé aux travaux de la première commission du ciment armé qui devait permettre la rédaction de l'Instruction ministérielle relative à l'emploi du béton armé de 1906.

Jacques Hermant a été professeur à l'École des beaux-arts de Paris.

Il a été architecte en chef de la Ville de Paris et du Gouvernement.

Principaux ouvrages[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice d'autorité de la BNF

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Isabelle Ducos-Rouge, « La « cité des centaures » : l'architecture du quartier des Célestins par Jacques Hermant, 1890-1905 », dans Livraisons d'histoire de l'architecture, 2003, no 6, p. 47-67 (lire en ligne)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]