Jacques Danois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jacques Danois
Description de cette image, également commentée ci-après
Jacques Danois à la signature du livre Le Désarroi de Confucius
Alias
Jacques Maricq
Naissance
Bruxelles
Décès (à 81 ans)
Carpentras (Vaucluse)
Nationalité Drapeau de Belgique Belge
Activité principale
acteur, grand reporter, écrivain
Distinctions
Prix Sabam (1981)
Prix franco-belge ADELF (1982)
Prix Eugène Schmits de l'Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique (1991)
Mention spéciale Prix Unicef (1995)
Officier de l'Ordre de Léopold (1999)
Chevalier de l'Ordre de Saint-Charles (Monaco, 2001)
Auteur
Langue d’écriture Français

Jacques Danois (pseudonyme de Jacques Maricq), né le à Bruxelles et mort le à Carpentras (Vaucluse) est un journaliste grand reporter, responsable au sein d'organisations non gouvernementales internationales, écrivain et acteur belge. Il a notamment été directeur des relations extérieures à l'UNICEF et vice-président de l'AMADE.

Biographie[modifier | modifier le code]

Grand reporter à RTL, correspondant de guerre en Algérie, en Afrique, et surtout au Viêt Nam dont il couvre tout le conflit du côté américain, il rencontre l’UNICEF à Saïgon. Il en devient responsable de l’information à New York, en Asie du Sud-Est et en Afrique Noire. Il y filme, écrit, raconte les problèmes de l’enfance.

Après sa retraite, séduit par le travail efficace de l'Association mondiale des amis de l'enfance (AMADE)[1], il en devient le secrétaire général, puis par la suite le vice-président.

Il a écrit plusieurs ouvrages, dont une grande partie est consacrée à l’enfant et au Tiers-Monde : Moisson fragile, Passeport pour l’amitié (préface de Peter Ustinov) chez Fayard ; Printemps blessés, Pourtant il ne neige pas, ou encore Tsunami sur l'enfance - Carnet de route, aux Dossiers d’Aquitaine. Il est ensuite publié aux Éditions du Jubilé (Paris). Désireux de rallier le plus grand nombre de « gens » à la cause de l’enfant, il a interviewé les personnalités les plus célèbres de ce monde, femmes et hommes politiques comme vedettes et aventuriers. Jacques Danois s'est éteint le [2],[3],[4] à Carpentras (Vaucluse). Il était l’époux de la comédienne Yolande Valois[5]. Sa fille, Caroline Danois, est peintre et a publié des poèmes. Sa petite-fille, Sophie Maricq, est auteure-compositrice-interprète[6].

Bibliographie[7][modifier | modifier le code]

  • Un homme appelé Laurent, Pierre De Méyère, 1965
  • Mon frère Bantu, Pierre De Méyère, 1966
  • Envoyé spécial au Viêt Nam, Pierre De Méyère, 1968
  • Les Moineaux de Saigon, (Photos Philippe Franchini), Jules Verbeek, 1969
  • Le Sang du jasmin, Pierre De Méyère, 1973
  • Au clair de la Terre, poèmes illustrés par Dom, Pierre De Méyère, 1973
  • L'Autocar chinois, Pierre De Méyère, 1974
  • La Fleur de velours noir, Pierre De Méyère, 1975
  • La Pierre habitée, (Illustré par Serge Creuz), Pierre De Méyère.
  • Les Amis du bout du monde, Pierre De Méyère, 1976
  • Vents du Nord, Prométhée, 1977
  • Lali, Pierre De Méyère, 1978
  • Mordre de la brume, Pierre De Méyère, 1978
  • Regards brûlés, Saint-Germain-des-Près, 1978
  • Défiance, (Illustré par Caroline Maricq), Erawan, 1980
  • La Rue des Algues, Pierre De Méyère, 1980
  • L'Hôtel du Nouveau Nuage, (Illustré par Caroline Maricq), Pierre De Méyère, 1981
  • La Terre gourmande, RTL édition, 1986
  • La Nuit des chiens, RTL - La Palme (et fondation Jacques Brel), 1988
  • Printemps blessés, Les Dossiers d'Aquitaine, 1990 (ISBN 2-905212-09-8)[8],
  • Aguigui, Les Dossiers d'Aquitaine, 1991 (ISBN 2-905212-11-X)
  • Pourtant il ne neige pas, Les Dossiers d'Aquitaine, 1992 (ISBN 2-905212-14-4)
  • Moisson fragiles. Les enfants du docteur Hoa, Collection "Les Enfants du Fleuve", Éditions Fayard, 1994
  • Jacques Danois, Passeport pour l'amitie, Paris, Fayard, (ISBN 978-2-213-59542-9).
  • Jacques Danois (ill. Caroline Maricq), Vietnam, un certain renouveau? : récits et témoignages, Bordeaux, Dossiers d'Aquitaine, , 74 p. (ISBN 2-905212-24-1, lire en ligne).
  • Cicatrices, Les Dossiers d'Aquitaine, 1997 (ISBN 2-905212-33-0) (notice BnF no FRBNF35862275)
  • Jacques Danois, Entretien avec Han Suyin aux multiples splendeurs, Bordeaux, les Dossiers d'Aquitaine, , 43 p. (ISBN 2-905212-58-6, lire en ligne).
  • Jacques Danois, Frères dans la rizière, Paris, Fayard, (ISBN 978-2-213-60109-0).
  • Jacques Danois, Alcooloflash, Bordeaux, Dossiers d'Aquitaine, , 47 p. (ISBN 2-905212-97-7, lire en ligne).
  • Jacques Danois, Le Désarroi de Confucius, Paris, Fayard, , 235 p. (ISBN 978-2-213-60810-5).
  • Jacques Danois, Une récolte de lunes : un sentier tonkinois, Paris, Éditions du Jubilé-Asie, (ISBN 978-2-86679-352-4).
  • Jacques Danois, Le cahier, Bordeaux, Dossiers d'Aquitaine, , 52 p. (ISBN 2-84622-133-2, lire en ligne).
  • Jacques Danois, Jardin public, (théâtre), Bordeaux, Dossiers d'Aquitaine, , 78 p. (ISBN 2-84622-134-0).
  • Jacques Danois, Éclats de mémoire, Bordeaux, Dossiers d'Aquitaine, , 162 p. (ISBN 2-84622-112-X).
  • Jacques Danois, Rizières, savanes et garrigues, Bordeaux, les Dossiers d'Aquitaine, , 96 p. (ISBN 2-84622-141-3).
  • Jacques Danois, L'Ânesse blanche : nouvelle, Bordeaux, les Dossiers d'Aquitaine, , 57 p. (ISBN 2-84622-144-8).
  • Jacques Danois, Micro au poing, Paris, Patrick Robin, (ISBN 2-35228-007-9).
  • Jacques Danois, Tsunami sur l'enfance : carnet de route, Bordeaux, les Dossiers d'Aquitaine, , 146 p. (ISBN 978-2-84622-154-2).
  • Jacques Danois, Mes vieux camarades de Jésus, Bordeaux, les Dossiers d'Aquitaine, , 90 p. (ISBN 978-2-84622-155-9).

Théâtre[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]