Jack Chick

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chick.
Jack Chick
Nom de naissance Jack Thomas Chick
Naissance
Boyle Heights
Décès (à 92 ans)
Nationalité Américaine
Pays de résidence États-Unis
Profession
éditeur, scénariste de comics, évangéliste

Jack Thomas Chick, né le à Boyle Heights et mort le 23 octobre 2016[1], est un dessinateur de bande dessinées et éditeur américain. Il dirige Chick Publications. Il est l'auteur des Chick Tracts, destinés à convertir le jeune public au fondamentalisme chrétien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Chick est connu pour son style controversé et militant qu'il utilise pour promouvoir des valeurs chrétiennes évangéliques. Il est un baptiste indépendant tenant du « Mouvement pour l'utilisation exclusive de la Bible du roi Jacques », lequel affirme notamment que cette version de la Bible fait autorité sur toutes les autres versions anglaises estimées « imprécises » ou « peu fiables » par rapport aux textes araméens d'origines, et que l'anglais constitue la langue parfaite choisie par Dieu au XVIe siècle[2].

S'appuyant sur les déclarations de la Bible, il s'oppose à l'avortement, au catholicisme romain[3], à l'islam[4], au judaïsme moderne[5], à l’homosexualité[6], au mormonisme[7], aux Témoins de Jéhovah[8], aux théories évolutionnistes[9] et à la franc-maçonnerie[10].

Publications[modifier | modifier le code]

Chick Tracts[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Chick Tracts.

Chick est l'auteur des fameux Chick Tracts, des BD courtes destinées à convertir le jeune public au fondamentalisme chrétien. Ces histoires font preuve d'une morale sans concession, elles pointent en effet du doigt les travers de toutes les religions qui ne sont pas fondées uniquement sur la Sola Scriptura (Bible), notamment l'islam et le catholicisme, et affirment que tous les non-croyants sont voués aux flammes de l'enfer. Malgré cette sinistre réputation, les Chick Tracts se sont écoulés à un demi-milliard d'exemplaires dans le monde[réf. nécessaire], ce qui en ferait l'une des séries les plus lues.

Alberto[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Alberto (bande dessinée).

Jack T. Chick a aussi publié Alberto, série mettant en scène la vie d'Alberto Rivera, ex-prêtre jésuite. Ces albums sont eux aussi une condamnation très ferme du système papal.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Sarah Jones, « Jack Chick, soul-winner and Catholic-hater, is dead. », sur New Republic,
  2. (en) [1], sur chick.com
  3. (en) Chick, J.T., The Death Cookie, Chick Publications, 1988 http://www.chick.com/reading/tracts/0074/0074_01.asp
  4. (en) Chick, J.T., Allah Had No Son, Chick Publications, 1994 http://www.chick.com/reading/tracts/0042/0042_01.asp
  5. (en) Chick, J.T., Where's Rabbi Waxman?, Chick Publications, 1996 http://www.chick.com/reading/tracts/0014/0014_01.asp
  6. (en) Chick, J.T., Doom Town, Chick Publications, 1991 http://www.chick.com/reading/tracts/0273/0273_01.asp
  7. (en) Chick, J.T., 'The Visitors, Chick Publications, 1984 http://www.chick.com/reading/tracts/0061/0061_01.asp
  8. (en) Chick, J.T., The Crisis, Chick Publications, 1985 http://www.chick.com/reading/tracts/0026/0026_01.asp
  9. (en) Chick, J.T., Big Daddy, Chick Publications, 2002 http://www.chick.com/reading/tracts/0055/0055_01.asp
  10. (en) Chick, J.T., The Curse of Baphomet, Chick Publications, 1991 http://www.chick.com/reading/tracts/0093/0093_01.asp

Liens externes[modifier | modifier le code]