Júlio Castro Caldas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Júlio Castro Caldas
Illustration.
Júlio Castro Caldas en 2000.
Fonctions
Ministre portugais de la Défense nationale
Premier ministre António Guterres
Gouvernement XIVe constitutionnel
Prédécesseur Jaime Gama
Successeur Rui Pena
Biographie
Nom de naissance Júlio de Lemos
de Castro Caldas
Date de naissance
Lieu de naissance Lisbonne (Portugal)
Date de décès (à 76 ans)
Lieu de décès Lisbonne (Portugal)
Parti politique Indépendant
Diplômé de Université de Lisbonne
Profession Avocat

Júlio de Lemos de Castro Caldas, né le à Lisbonne et mort dans la même ville le [1], est un avocat et homme politique portugais. Il est ministre de la Défense entre 1999 et 2001.

Biographie[modifier | modifier le code]

Un avocat politiquement engagé au centre-droit[modifier | modifier le code]

En 1966, Júlio Castro Caldas passe avec succès sa licence de droit à l'université de Lisbonne. Il devient avocat deux ans plus tard.

Comptant parmi les fondateurs du Parti social-démocrate (PPD/PSD), il se présente en tête de liste de l'Alliance démocratique (AD) dans le district de Viana do Castelo aux élections législatives intercalaires du 2 décembre 1979. Il est alors élu député à l'Assemblée de la République et désigné vice-président du groupe social-démocrate.

Il est réélu à l'occasion des élections du 5 février 1980 en améliorant le score de sa liste, qui frôle les 60 % et remporte 5 des 6 sièges à pourvoir dans le district.

Un cadre des barreaux[modifier | modifier le code]

En 1983, le gouvernement chute et de nouvelles élections sont convoquées. Júlio Castro Caldas décide de ne pas s'y présenter et prend ses distances avec le monde politique.

Cette même année, il est élu membre du conseil général de l'ordre des avocats, où il siège deux ans. Il devient en 1993 bâtonnier de l'ordre des avocats portugais.

Ministre d'un gouvernement socialiste[modifier | modifier le code]

Júlio Castro Caldas fait son retour en politique lorsque le Premier ministre socialiste António Guterres le nomme ministre de la Défense nationale dans son second gouvernement, le . Il est remplacé lors du remaniement du 4 juillet 2001 par l'ancien cadre du Centre démocratique et social (CDS) Rui Pena et se retire définitivement du monde politique.

Haut responsable du secteur privé[modifier | modifier le code]

Membre du conseil supérieur du ministère public entre 2005 et 2011, Júlio Castro Caldas a exercé diverses présidences d'assemblées générales, de conseils d'administration et missions d'arbitrage.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (pt) [1], sur abola.pt

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]