Jörg Demus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jörg Demus
Image dans Infobox.
Jörg Demus en 1972.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 90 ans)
VienneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Père
Otto Demus (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Parentèle
Klaus Demus (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Instrument
Genre artistique
Distinctions

Jörg Demus est un pianiste autrichien né à Sankt Pölten le et mort le à Vienne (Autriche)[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jörg Demus étudie à l'Académie de musique de Vienne[2] et commence sa carrière dans cette ville en 1953. En 1956, il gagne le premier prix du Concours international de piano Ferruccio Busoni.

Il a beaucoup joué de musique de chambre en tant qu'accompagnateur, notamment aux côtés d'Elisabeth Schwarzkopf, d'Elly Ameling, de Dietrich Fischer-Dieskau ou encore de Josef Suk.

En tant que soliste, il utilise à la fois des instruments modernes et des instruments d'époque. Il a collaboré avec Paul Badura-Skoda lors de concerts de piano à quatre mains et également pour la publication d'un ouvrage traitant de l'interprétation des sonates pour piano de Beethoven.

Il a acquis deux châteaux en France, celui de Rochemeau dans le département de la Vienne, et celui de Thouron dans la Haute-Vienne[3]. Sa collection d'instruments comprenait quatre vingt pianos et clavecins, dont vingt au Château de Thouron.

Après son décès en avril 2019, des squatteurs ont vandalisé ce château. Un piano était démantelé et servait de bois à brûler ; des visiteurs au château ont aussi déféqué sur d'autres instruments. Des vandales ont non seulement ravagé la collection d'instruments, mais ont aussi détruit et volé des meubles et des boiseries à l'intérieur du château[4],[5].

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) « Österreichischer Pianist Jörg Demus gestorben », sur kurier.at, 16 avril 2019
  2. « Mort du pianiste Jörg Demus, accompagnateur d'Elisabeth Schwarzkopf et de Dietrich Fischer-Dieskau », France Musique, 18 avril 2019.
  3. Le pianiste Jörg Demus est mort, par Marie-Aude Roux, Le Monde, 19 avril 2019.
  4. Benjamin Puech, « Le château et la collection d’instruments du pianiste Jörg Demus saccagés par des squatteurs », sur Le Figaro.fr, (consulté le )
  5. Florian Royer, « Une collection d'instruments anciens vandalisée », sur France Musique, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]