Dichterliebe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la musique classique
Cet article est une ébauche concernant la musique classique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Dichterliebe (Les Amours du poète) est un cycle de 16 lieder (mélodies pour une voix seule et piano) que le compositeur Robert Schumann a composés sur des poèmes de l'écrivain romantique allemand Heinrich Heine (Lyrisches Intermezzo, « Intermezzo lyrique », 1822-1823). Cette œuvre date de 1840, l'année du mariage de Schumann avec la pianiste Clara Wieck.

Ils sont destinés à une voix masculine (baryton aigu ou ténor ). Parmi les meilleurs interprètes de ce cycle, on peut citer Dietrich Fischer-Dieskau, Fritz Wunderlich, Hermann Prey ou, plus récemment, Thomas Hampson, Thomas Quasthoff, Matthias Goerne et Jonas Kaufmann. Mais le cycle a été chanté par des voix féminines : Lotte Lehmann, Brigitte Fassbaender, Nathalie Stutzmann et Barbara Bonney.

Mélodies composant le cycle[modifier | modifier le code]

  1. « Im wunderschönen Monat Mai »
  2. « Aus meinen Tränen sprießen »
  3. « Die Rose, die Lilie, die Taube, die Sonne »
  4. « Wenn ich in deine Augen seh »
  5. « Ich will meine Seele tauchen »
  6. « Im Rhein, im heiligen Strome »
  7. « Ich grolle nicht »
  8. « Und wüssten's die Blumen »
  9. « Das ist ein Flöten und Geigen »
  10. « Hör' ich das Liedchen klingen »
  11. « Ein Jüngling liebt ein Mädchen »
  12. « Am leuchtenden Sommermorgen »
  13. « Ich hab' im Traum geweinet »
  14. « Allnächtlich im Traume »
  15. « Aus alten Märchen winkt es »
  16. « Die alten, bösen Lieder »

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sur les autres projets Wikimedia :