Jérôme Félix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jérôme Félix
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (49 ans)
Nationalité
Activités

Jérôme Félix, né le en Normandie, est un scénariste de bande dessinée français.

Il est, avec d'autres auteurs et dessinateurs de bandes dessinées, membre du comité artistique du festival Des Planches et des Vaches.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le en Normandie, il réside à Port-en Bessin (Calvados). Ancien dessinateur, influencé notamment par le travail de Michel Plessix, il se consacre très tôt à l'écriture de scénario, préférant inventer des histoires pour d'autres dessinateurs. Après avoir participé à plusieurs fanzines et avoir fondé Kamasutra-Cocaïne avec plusieurs jeunes auteurs de la région de Vire, il devient professionnel avec un premier album publié en 2000. Installé en Normandie, il s'investit dans la vie culturelle de sa région, participant à des ateliers, des expositions et des festivals.

Jérôme Félix s'associe avec Paul Gastine pour créer la série L'héritage du diable, une bande dessinée d'aventure[1] publiée à partir de 2009 par les éditions Bamboo[2]. L'album rappelle les aventures d'Indiana Jones[3]. Les deux auteurs reprennent la collaboration pour livrer, en 2019, Jusqu'au dernier, une bande dessinée de western, chez le même éditeur[4]. L'album remporte le prix BD-Fnac Belgique en 2020[5].

Publications[modifier | modifier le code]

  • 9 vies pour un six-coups avec Florent Heitz (scénario) et Emmanuelle Lepinay (couleurs), Triskel
  1. Honneur au drames, 2000
  • Zoé et Célestin, avec Florent Heitz (dessin) et Nicolas Stérin (couleurs)
  1. Le fleuve mauve, 2000
  2. Mystère sous la falaise, 2002
  1. Projet Sherwood, 2003
  2. Frankenstein, 2003
  3. S.E.T.I.[6], 2005
Parution d'une version remastérisée (Vents d'Ouest) entre 2003 et 2011[7]
  • Un pas vers les étoiles, avec Joël Parnotte, Soleil Productions, 2004[8]
  • Match décisif, avec Marek, Éditions Emmanuel Proust, 2008
  • Uchronia, avec Alex Kramp, Bamboo
  1. Le duel, 2004
  1. Omaha beach / Pointe du Hoc, 2008
  2. Utah beach / Carentan, 2009
  3. Gold beach / Arromanches, 2011
  4. Sword beach / Caen, 2012
  5. Juno beach / Dieppe, 2013
  • Deuxième Chance, avec Gunt (dessin et couleurs), Bamboo
  1. Mort et entêté, 2009
  • Le plan[9], avec Gunt, Bamboo
  1. Ils avaient tout prévu. Et pourtant..., 2009
  • L'héritage du diable (scénario), dessin de Paul Gastine, éd. Bamboo, coll. Grand Angle
  1. Rennes-le-Château[1], couleurs de Cyril Saint-Blancat et Scarlett Smulkowski, (ISBN 978-2-350-78327-7) (BNF 42005434)
  2. Le secret du Mont-Saint-Michel, couleurs de Scarlett Smulkowski, (ISBN 978-2-35078-327-7) (BNF 42005434)
  3. Rex mundi, couleurs de Scarlett Smulkowski, (ISBN 978-2-81892631-4) (BNF 43785457)
  4. L'apocalypse, couleurs de Paul Gastine, (ISBN 978-2-8189-3605-4) (BNF 45119879)
  • Hollywood Boulevard, avec Ingrid Liman, Bamboo
  1. Les Clefs du Paradis, 2009
  1. Antonin 1937, 2012
  2. Marius 1954, 2012
  3. Maxime 1973, 2013
  4. Diane & David 1994, 2013

Récompense[modifier | modifier le code]

  • 2020 : prix BD-Fnac Belgique pour Jusqu'au dernier[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Benjamin Roure, « L’Héritage du diable #1 », sur BoDoï, .
  2. Patrice Gentilhomme, « L’Héritage du Diable T. 4 - Par Félix et Gastine - Editions Bamboo », sur Actua BD, .
  3. Manuel F. Picaud, « Entretien avec Jérôme Félix et Paul Gastine », sur Auracan, .
  4. a et b Henri Filippini, « Jusqu’au dernier : attention chef d’œuvre ! », sur BDZoom, .
  5. a et b Vincy Thomas, « Le Prix BD Fnac en Belgique 2020 pour "Jusqu’au dernier" », sur Livres hebdo, .
  6. Clément Solym, « L'Arche, suite et fin de la trilogie : S.E.T.I. », sur ActuaLitté,
  7. Charles-Louis Detournay, « Nouvelle version de l'Arche, de Mallié & Félix », sur ActuaBD, .
  8. Jean-Pierre Fuéri, « Hotte-toi de là ! », BoDoï, no 68,‎ , p. 19.
  9. Henri Filippini, « Le Plan : arnaque au poker », dBD, no 70,‎ , p. 95.
  10. Jean-Laurent Truc, « Martin bonheur, une jolie balade sentimentale », sur Ligne claire,
  11. Benjamin Roure, « Martin Bonheur », sur BoDoï, .

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jérôme Félix (int.), Paul Gastine (int.) et Philippe Peter, « Après moi le déluge », dBD, no 138,‎ , p. 22-29.
  • Philippe Peter, « Jusqu'au dernier : la fin d'une époque », dBD, no 138,‎ , p. 83.
  • Jérôme Félix (int.) et Paul Giner, « Écrasés par le cheval de feu », Casemate, no 130,‎ , p. 26-31.

Liens externes[modifier | modifier le code]