Jérôme Bastianelli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jérôme Bastianelli
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (47 ans)
Nationalité
Formation
Activités

Jérôme Bastianelli, né le 31 mars 1970, est un haut-fonctionnaire, un critique musical et un biographe français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Polytechnicien de formation (X90), il appartient au corps des ingénieurs de l'aviation civile (fusionné en 2003 avec le corps des ponts et chaussées) après avoir choisi l'ENAC comme école d'application.

Il a par ailleurs étudié le piano, le violon, l'harmonie et le contrepoint[1].

Il commence à travailler en 1996 au ministère des Transports, comme chef du département technique du Bureau d'enquêtes et d'analyses pour la sécurité de l'aviation civile[2]. En 2006, il devient rapporteur de la 7e chambre de la Cour des comptes[2].

Il travaille ensuite dans le secteur culturel, comme directeur général délégué adjoint (2009-2015)[3] puis directeur général délégué du Musée du quai Branly à Paris[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Jérôme Bastianelli est critique musical depuis 2000 pour le magazine Diapason[1].

Il est l'auteur de quatre essais biographiques :

Jérôme Bastianelli a également collaboré à la rédaction des ouvrages suivants :

Par ailleurs, Jérôme Bastianelli s'est intéressé à l'influence de John Ruskin sur Marcel Proust. A ce titre, il est l'auteur d'une édition critique des traductions de La Bible d'Amiens et de Sésame et les Lys (collection Bouquins, Robert Laffont, 2015) ainsi que d'un Dictionnaire Proust-Ruskin (éditions Classiques Garnier, 2017) référençant en 446 entrées les différents points de rencontre entre les deux écrivains.

On lui doit aussi une courte biographie du peintre officiel de la marine Dirk Verdoorn.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]