Ivan Smagghe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ivan Smagghe
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité

Ivan Smagghe est un DJ et journaliste musical français né en 1971.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après l'Institut d'études politiques de Paris (section Communication et ressources humaines en 1992, et DEA en histoire du XXe siècle en 1993)[1], il devient vendeur chez le fameux disquaire Rough Trade, puis collaborateur de Nova Magazine et Les Inrockuptibles.

Il se consacre ensuite à ses prestations de DJ (entre autres pour Radio Nova) et publie plusieurs mixes sous son nom.

Depuis 1997, en duo avec Arnaud Rebotini (lui aussi ex-vendeur pour Rough Trade), il produisait également des maxis sous le nom de Black Strobe.

À la fin des années 1990, il lance et anime l'émission Test sur Radio Nova, à la programmation musicale pointue et éclectique. Quatre compilations des titres diffusés lors de l'émission sortiront entre 2000 et 2001. L'émission sera supprimée à la faveur d'un changement de cap de radio Nova en 2002[2].

Le , plusieurs sites annoncent son départ de Black Strobe. Il semblait ne plus trouver sa place dans un groupe orienté vers une formation électro-rock plus « classique ». Il se consacre alors à sa carrière de DJ[3].

Sa réputation de dénicheur de sons[4] en a fait un chroniqueur irrégulier de Bernard Lenoir.

En , il fonde son propre label « Les Disques De La Mort »[5].

Discographie partielle[modifier | modifier le code]

  • 2000 : Test One
  • 2000 : Test Two
  • 2000 : Test Three[6]
  • 2001 : Test Four
  • 2002 : Hard (Chronowax)
  • 2002 : How to kill the dj - Part one
  • 2004 : Death Disco (Eskimo Recordings)
  • 2004 : Suck my deck (React)
  • 2005 : Fabric 23
  • 2006 : Kill the DJ : The dysfunctional family, avec Chloé (Kill The DJ Records)
  • 2008 : Cocoricò 03 (Mantra Vibes)
  • 2009 : Ivan Smagghe Live at Robert Johnson Vol.3
  • 2010 : "A Few Things from Ivan Smagghe", compilation d'edits et de certains titres réalisés avec Tim Paris sous le nom de It's A Fine Line.
  • 2011 : "A Few Things from Ivan Smagghe (And Friends)"

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.sciences-po.asso.fr/profil/yvan.smagghe92.
  2. « Ivan Smagghe, héros ténébreux de l'électronique française », lemonde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  3. Popnews, Ivan Smagghe quitte Black Strobe.
  4. « 10 classiques ultimes diggés par Ivan Smagghe », sur trasxmag.com, .
  5. « Ivan Smagghe et Les Disques de la Mort : un label à tête chercheuse », sur lesinrocks.com, .
  6. « Test 3 », sur Les Inrocks (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]