Irma Stern

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Irma Stern (1894-1966) était une peintre sud-africaine.

D'ascendance allemande et de religion juive, Irma Stern est née à Schweizer-Reneke en Afrique du Sud.

Au moment du déclenchement de la Seconde Guerre des Boers, ses parents retournent en Allemagne où ils vivent jusqu'en 1920.
C'est en Allemagne qu'Irma Stern étudie l'art à l'académie de Weimar puis au studio Levin-Funcke et enfin avec Max Pechstein à partir de 1917.

Stern est alors associée au mouvement des expressionnistes allemands et tient sa première exposition à Berlin en 1919.

En 1920, elle revient sur sa terre natale et tient sa première exposition d'art moderne au Cap en 1922.
Après un bref retour en Allemagne, elle s'installe définitivement au Cap, en Afrique du Sud, à partir de 1926.

Elle passe cependant une partie de sa vie à voyager notamment à Madère, au Sénégal, à Zanzibar, au Congo belge, au Swaziland, en Espagne et en France.

Stern peint de nombreux paysages et les gens qu'elle rencontre. Elle est l'une des premières artistes sud-africaines contemporaines à insérer dans ses peintures les habitants noirs d'Afrique du Sud.

En 1962, une grande rétrospective lui a été consacrée à Londres.

Elle est décédée au Cap le 23 août 1966.

Son œuvre fait l'objet de grandes rétrospectives en 1968 et, en 1971, le musée Irma Stern est inauguré dans sa maison du quartier de Rosebank. Certains de ses tableaux sont exposés dans les collections permanentes de l'Africana Museum, à la Ann Bryant Art Gallery, à la Durban Art Gallery, à la Johannesburg Art Gallery, à la King George VI Art Gallery, au Pretoria Art Museum, à la Tatham Art Gallery et à la William Humphreys Art Gallery.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]