Institut de développement de l'économie sociale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L' Institut de Développement de l'Économie Sociale est une société française de capital-investissement créée le 10 mars 1983 et dédiée au développement des structures françaises du champ marchand de l'Économie sociale et solidaire. Ce secteur regroupe des structures diverses telles les SCOP, les SCIC, les coopératives, les coopératives de commerçants-détaillants et leurs adhérents, les coopératives artisanales, les coopératives de consommation ou encore les Entreprises d'Insertion et les Entreprises Adaptées.

La recherche de fonds propres étant souvent un véritable casse-tête pour ces entreprises, l'IDES a été créé à la suite de la loi du 3 janvier 1983 autorisant les entreprises de l'Économie Sociale à émettre un nouvel instrument financier, le titre participatif. La loi du 20 juillet 1983, quelques mois plus tard, posera les bases du développement de l'Économie Sociale. Ce terreau fertile pour le développement de l'économie sociale est en grande partie dû à la volonté de Michel Rocard, à l'époque Ministre du Plan et de l'Aménagement du Territoire, et de Jacques Delors, alors Ministre de l'Économie et des Finances.

Capital et structure juridique[modifier | modifier le code]

À sa création, l'IDES était une société anonyme au capitale de 50 millions de francs dont les actionnaires étaient l'État français, les assureurs mutualistes, les banques coopératives mutualistes et la Caisse des dépôts. En 2002, son capital atteint 29,3 millions d'euros.

Depuis 1990, l'IDES est une filiale d'ESFIN SA[1], qui est une holding spécialisée dans le financement de l'économie sociale et dont les actionnaires sont les assureurs mutualistes, la Confédération générale des SCOP et le Crédit coopératif, et son capital atteignait 38,3 millions d'euros en 2007.

À la fin de l'année 2010, une augmentation de capital a porté celui-ci à 47 millions d'euros.

L'IDES est géré par ESFIN Gestion, société de gestion de portefeuilles agréée par l'Autorité des Marchés Financiers pour le capital-investissement, et dont le siège se situe à Courbevoie (Hauts-de-Seine).

Le métier[modifier | modifier le code]

L'IDES a longtemps géré des fonds de garantie (FGES, FGIF, FGIE, FGAP, FGA), rétrocédés en 2002 à France Active par l'intermédiaire de France Active Garantie. L'IDES n'a donc plus aucune activité de garantie aujourd'hui[2].

L'IDES souscrit principalement des titres participatifs[3] émis par les sociétés coopératives (coopératives, SCOP, SCIC) qui s'apparentent à des actions sans droit de vote mais qui tiennent surtout de l'obligation puisqu'ils comportent une rémunération systématique (en partie fixe, en partie variable). L'IDES intervient également en souscrivant des obligations convertibles en actions et des actions au capital des sociétés de droit commun du monde de l’Économie Sociale et Solidaire (filiales de coopératives, adhérents de coopératives du Commerce Associé).

L'IDES peut financer des programmes d'investissements matériels, la transmission d'entreprise, la reprise d'entreprise par les salariés, le développement et la croissance externe des coopératives et intervient à tout stade de développement de la société.

L'IDES a aussi pour mission de susciter des situations favorables au développement de l'Economie sociale et de faciliter l'accès de ces entreprises à de nouveaux marchés.

Depuis sa création, l'IDES a accompagné plus de 400 entreprises.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Philippe Colombié, Erik Pillet, Entreprise sociale et solidaire : Créer, gérer et développer une structure, p158, Eyrolles, 2011
  2. « IDES », sur esfingestion.fr, (consulté le 24 mars 2015)
  3. « Titres participatifs », sur alternatives-economiques.fr, (consulté le 24 mars 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]