Indicatifs régionaux 514 et 438

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les indicatifs régionaux 514 et 438 sont des indicatifs téléphoniques régionaux de Montréal au Québec, Canada. Plus précisément, ces indicatifs couvrent l'île de Montréal, l'île Perrot et l'île Bizard, à l’exclusion des banlieues de Montréal qui se trouvent à l’extérieur de ces îles.

Historique[modifier | modifier le code]

L'indicatif régional 514 était un des 86 indicatifs originaux du Plan de numérotation nord-américain défini en 1947. À ce moment, l'indicatif couvrait la partie ouest du Québec.

En 1957, l’indicatif a été réduit à la ville de Montréal et ses banlieues alors que le reste de l’ancien indicatif devenait l’indicatif 819.

Un autre changement de frontières a eu lieu en 1998 alors que l’indicatif 514 était réduit à l'île de Montréal, l'île Perrot et l'île Bizard. Les banlieues de Montréal situées à l’extérieur de cette zone ont alors été regroupées dans le nouvel indicatif 450.

Le 4 novembre 2003, l’indicatif 438 était superposé à l’indicatif 514 à l’occasion de l’introduction de la composition à 10 chiffres du Plan de numérotation nord-américain. Originalement, l’indicatif 438 devait être superposé aux indicatifs 514 et 450, mais la décision finale fut de superposer l’indicatif 438 sur l’indicatif 514 et de superposer l’indicatif 579 sur l’indicatif 450[1].

Principales municipalités incluses dans les indicatifs 514 et 438[modifier | modifier le code]

Pour des fins de facturation téléphonique, presque tous les numéros +1-514 appartiennent à Montréal. Les rares exceptions sont quelques banlieues au « West Island » (l'ouest de l’Île de Montréal et l'Île-Perrot) aux numéros suivants:

  • Île-Perrot — (514) 320, 425, 446, 453, 477, 478, 536, 539, 612, 646, 681, 901, 902, (438) 257, 638, 700, 890
  • Lachine — (514) 300, 307, 403, 420, 422, 469, 471, 492, 532, 538, 552, 556, 600, 631, 633, 634, 635, 636, 637, 639, 689, 780, 828, (438) 264, 600, 819, 891
  • Pointe-Claire — (514) 319, 426, 427, 428, 429, 457, 459, 500, 505, 534, 541, 558, 630, 671, 674, 693, 694, 695, 697, 698, 782, 783, 900, (438) 265, 500, 538, 893
  • Roxboro — (514) 309, 421, 472, 491, 533, 542, 545, 613, 615, 628, 676, 683, 684, 685, 752, 763, (438) 894
  • Sainte-Geneviève — (514) 305, 308, 479, 535, 547, 551, 565, 620, 624, 626, 675, 682, 696, 700, 784, 785, (438) 818, 895

Notez que les noms et limites géographiques des centres tarifaires ne correspondent point aux noms des municipalités légaux; parfois une municipalité n'existe plus (depuis longtemps) à cause de la fusion municipale mais continue d’apparaître aux factures de téléphone.

Référence[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]