Imperio de mentiras

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Imperio de mentiras
Description de l'image ImperioDeMentiras.png.
Titre original Imperio de mentiras
Autres titres
francophones
Empire des Mensonges
Genre Telenovela / Drame / Romance / Thriller
Création Leonardo Bechini
María Elena López
Production Julieta de la O
Acteurs principaux Angelique Boyer
Andrés Palacios
Alejandro Camacho
Susana González
Leticia Calderón
Alejandra Robles Gil
Musique Jordi Bachbush
Silvana Medrano
Luis Omar Parra
Pays d'origine Drapeau du Mexique Mexique
Chaîne d'origine Las Estrellas
Nb. de saisons 1Voir et modifier les données sur Wikidata
Nb. d'épisodes 92
Format Son stéréophonique
1080i HDTV 16/9
Durée 45 minutes
Diff. originale

Imperio de mentiras (L'Empire du Mensonge) est une telenovela dramatique policière mexicaine produite Televisa. Elle est diffusée entre le et le sur la chaine Las Estrellas. Il s'agit d'une adaptation de la série télévisée turque Kara Para Aşk[1],[2].

En France, elle est diffusée entre le et le sur le réseau Outre-Mer 1re[3],[4].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Elisa Cantú (Angelique Boyer) n'a jamais imaginé qu'à son retour au Mexique de New York, où elle réside, elle serait confrontée à une tragédie inattendue qui changera sa vie. Le soir où Elisa fêtera son anniversaire, le destin l'amène à rencontrer Leonardo Velasco (Andrés Palacios), un policier amoureux de Julia Alvárez (Jessica Decote), une enseignante, avec qui il devait se marier. En fin de soirée, Leonardo reçoit un appel d'urgence, dans lequel la découverte de deux corps est signalée, l'un d'eux est celui de sa fiancée, qui gît à côté du corps d'Augusto Cantú (Enrique Singer), homme d'affaires millionnaire et père d'Elisa. Elisa et Leonardo se réuniront pour rechercher la vérité sur ce qui s'est passé.

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

La production a été annoncée le par Patricio Wills (président de Televisa Studios), dans le cadre de NAPTE 2020 avec d'autres nouvelles productions. Le , la productrice Giselle González a confirmé qu'Andrés Palacios et Angelique Boyer avaient été sélectionnés pour jouer dans la telenovela[5]. La production a commencé le tournage le , donnant le clap officiel et confirmant une partie de la distribution, y compris Susana González , Leticia Calderón, Alejandro Camacho (de retour à Televisa ).

À l'origine, la telenovela avait prévu de sortir le , supplantant la troisième saison de Sin miedo a la verdad aux heures de grande écoute de Las Estrellas, mais en raison de la pandémie COVID-19 au Mexique, ce n'était plus le cas[6].  Le , Televisa a ordonné de suspendre temporairement le tournage de tout programme enregistré dans ses studios, par conséquent, la production a réalisé son dernier enregistrement le , ne réussissant à enregistrer que 20 des 80 épisodes prévus. En réaction à ce qui précède, Televisa a décidé de reporter la première de la telenovela jusqu'à nouvel ordre et, en urgence, des archives antérieures ont été diffusées, telles que Silvia Pinal, frente a ti et Hoy voy a cambiar, et programmant plus tôt que prévu la troisième production de la franchise Fábrica de sueños: Rubí.

Pendant la pandémie, outre que la production en était affectée, le départ de deux acteurs qui faisaient partie de son casting a également été ajouté : Roberto Romano, en raison d'un scandale où des messages présumés de haine et de discrimination contre une femme ont été divulgués et la première actrice Angelina Peláez, qui a refusé de continuer à enregistrer parce qu'elle fait partie des personnes vulnérables au COVID-19 et pour éviter d'être contaminée. En conséquence, les acteurs Javier Jattin et Patricia Reyes Spindola ont rejoint la production pour les remplacer.

La production ainsi que d'autres tels que : Te doy la vida, La mexicana y el güero et Par-Delà l'amour entre autres, ont repris le tournage la première semaine de juin 2020, donnant le drapeau officiel de reprise des enregistrements le 16 du même mois, pour Alfonso de Angoitia et Bernardo Gómez, PDG de Televisa. Toujours le même jour, la production a été présentée lors de l'Up-front virtuel d'Univision pour la saison télévisée 2020-2021. La telenovela a été adaptée par Leonardo Bechini et María Elena López, la direction technique est formée par Armando Zafra et Luis Arturo Rodríguez aux caméras, Luis García et Hugo Muñoz à la photographie, et la mise en scène est de Walter Doehner et Juan Pablo Blanco ; après avoir envisagé environ 92 épisodes.

Audiences[modifier | modifier le code]

Sur l'ensemble de sa diffusion, du au , la telenovela rassemble entre 2 300 000 et 3 400 000 téléspectateurs[7],[8].

La chaîne Las Estrellas revendique une audience de près de 3 300 000 téléspectateurs le [9].

Autres versions[modifier | modifier le code]

Diffusion internationale[modifier | modifier le code]

Pays Chaîne Titre Première diffusion Dernière diffusion
Drapeau du Mexique Mexique Las Estrellas Imperio de mentiras 14 septembre 2020 17 janvier 2021
Drapeau des États-Unis États-Unis Univision Imperio de mentiras 21 septembre 2020 7 février 2021
Drapeau de la République dominicaine République dominicaine Telemicro Imperio de mentiras 16 novembre 2020 14 février 2021
Drapeau de la Colombie Colombie Caracol Televisión[10] Imperio de mentiras 25 novembre 2020 18 février 2021
Drapeau du Honduras Honduras Canal 5 El Líder Imperio de mentiras 2 décembre 2020 8 mars 2021
Drapeau du Salvador Le Salvador Canal 6 Imperio de mentiras 10 décembre 2020 17 mars 2021
Drapeau de l'Angola Angola Zap Novelas Imperio de mentiras 11 janvier 2021 20 avril 2021
Drapeau de Porto Rico Porto Rico Univision PR Imperio de mentiras 18 janvier 2021 27 avril 2021
Drapeau de l'Albanie Albanie Tring Albania Perandoria e gënjeshtrave 15 février 2021 23 juin 2021
Drapeau du Mexique Amérique latine Las Estrellas LATAM Imperio de mentiras 8 mars 2021 11 juillet 2021
Drapeau du Guatemala Guatemala Imperio de mentiras
Drapeau du Costa Rica Costa Rica Imperio de mentiras
Drapeau du Venezuela Venezuela Imperio de mentiras
Drapeau de l'Argentine Argentine Imperio de mentiras
Drapeau du Kenya Le Kenya Citizen TV[11] Empire of Lies 19 avril 2021 28 août 2021
Drapeau de la France Département d'Outre Mer La Première L'empire du mensonge 12 mai 2021 17 septembre 2021
L'empire du mensonge 13 mai 2021
L'empire du mensonge 17 mai 2021 21 septembre 2021
L'empire du mensonge 18 mai 2021 22 septembre 2021
Drapeau de la Roumanie Roumanie Pro 2 Imperiul minciunilor 1er juin 2021 16 juillet 2021
Drapeau de la Pologne Pologne Novelas + Imperium Klamstw 13 octobre 2021 17 février 2022
Drapeau du Brésil Brésil Globoplay[12] Império de mentiras 7 février 2022 7 février 2022

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « "Imperio de mentiras", la primera telenovela "turco-mexicana" de Univision », sur EFE, (consulté le ).
  2. (es) « "Será interesante y revelador": Andrés Palacios revela detalles del final de 'Imperio de mentiras' », sur Milenio, (consulté le ).
  3. J. C. Robert, « L'empire du mensonge : un casting sans faute ? », sur Telemagplus (consulté le )
  4. Belzamine Ludovic, « Nouveau: La Télénovela mexicaine "L'empire du mensonge" prochainement sur les chaînes La 1ère », sur Megazap (consulté le )
  5. (es) « Angelique Boyer y Andrés Palacios protagonizan nueva telenovela de Giselle González », sur PRODU.com, (consulté le ).
  6. (es) « Angelique Boyer: “La pandemia es lo más raro que he vivido” », sur La Nación, 2 ami 2020 (consulté le ).
  7. (pt) « Audiência detalhada: Imperio de mentiras - Mexico (2020) », sur Novelas mexicanas em foco (consulté le ).
  8. (es) « La pelea por el prime time; TV Azteca empata a Televisa en audiencia gracias a ‘Exatlón’ », sur Fútbol y más, (consulté le ).
  9. (es) « Boyer y Palacios lideran el rating con el gran final de Imperio de mentiras », sur Las Estrellas, (consulté le ).
  10. (es) « 'Imperio de mentiras', estreno en el Canal Caracol », sur La Opinión, (consulté le ).
  11. (en-US) Kenyan Magazine, « Empire Of Lies Citizen TV Full Cast, Actors Real Name, Storyline & All Episodes », sur Kenyan Magazine, (consulté le )
  12. (pt-BR) Redação, « Confira as estreias de fevereiro do Globoplay », sur Noticiasdetv.com, (consulté le )