Immeuble des Cinq Pignons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Immeuble des Cinq Pignons
L210-Immeuble des Cinq Pignons.JPG
Vue de la façade de l'immeuble des Cinq Pignons.
Présentation
Type
Destination initiale
Destination actuelle
Logements et commerces
Construction
Patrimonialité
Logo monument historique Inscrit MH (1970, Façades et toitures)
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
Place de la Fontaine
Accès et transport
Gare
Coordonnées
Localisation sur la carte de Seine-et-Marne
voir sur la carte de Seine-et-Marne
Red pog.svg
Localisation sur la carte d’Île-de-France
voir sur la carte d’Île-de-France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

L'immeuble des Cinq Pignons est un immeuble situé dans la commune française de Lagny-sur-Marne, dans le département de Seine-et-Marne. Ses façades et toitures sont classées monument historique par arrêté du [1].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'immeuble des Cinq Pignons dans le centre de Lagny-sur-Marne.

L'immeuble, situé sur la place de la Fontaine, était à l'origine une halle. Son nom vient des toitures en pignons sur lesquelles étaient installées de grandes girouettes, aujourd'hui disparues.

Cette halle servait au Moyen Âge à accueillir les nombreux marchands venant de toute l'Europe occidentale pour participer aux foires de Champagne qui duraient des semaines.

Au XVIIe siècle, des habitations ont été ajoutées à ce bâtiment.

Architecture[modifier | modifier le code]

La voûte d'origine, sur colonnes à chapiteaux sculptés, est toujours visible dans deux commerces qui occupent le rez-de-chaussée de cet immeuble.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le patrimoine de Lagny-sur-Marne, œuvre collective, Tigris /Flohis Éditions, 70 pages.
  • Annales du pays de Lagny, depuis les temps les plus reculés jusqu’au , 1792, Jacques Amedée Le Pair, 1880, 896 pages
  • Petite histoire populaire de Lagny sur Marne Jacques Amédée le Pair, 1906, lire en ligne

Article connexe[modifier | modifier le code]