Iain Macleod

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un homme politique image illustrant britannique
Cet article est une ébauche concernant un homme politique britannique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Iain Macleod
Iain Macleod.jpg

Iain Macleod

Fonctions
Chancelier de l'Échiquier
-
Anthony Barber (en)
Chancelier de l'Échiquier du cabinet fantôme
-
Leader de la Chambre des Communes
-
Chancelier du duché de Lancaster
-
Charles Hill, Baron Hill of Luton (en)
John Hare (en)
Président du Parti conservateur
-
John Hare (en)
Secrétaire d'État aux Colonies
-
Alan Lennox-Boyd (en)
Secrétaire d'État à l'Emploi
-
Membre du Parlement du Royaume-Uni
Enfield West (en)
-
Cecil Parkinson (en)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 56 ans)
Nationalité
Lieu de travail
Formation
Gonville and Caius College
Fettes College (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Conjoint
Evelyn Macleod, Baroness Macleod of Borve (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Membre de
39e Parlement du Royaume-Uni (d), 43e Parlement du Royaume-Uni (d), 44e Parlement du Royaume-Uni (d), 42e Parlement du Royaume-Uni (d), 40e Parlement du Royaume-Uni (d), 41e Parlement du Royaume-Uni (d), 45e Parlement du Royaume-Uni (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Arme
Conflit

Iain Norman Macleod (11 novembre 1913 – 20 juillet 1970) est un homme politique britannique, membre du parti conservateur, député de 1950 à sa mort, et plusieurs fois ministre durant la Guerre froide. Mcleod est successivement secrétaire d’État à la Santé (1952-1955), ministre du Travail (1955-1959), secrétaire d'État aux colonies (1959-1961), leader de la Chambre des Communes et chancelier du duché de Lancastre (1961-1963).

Après la victoire des travaillistes aux élections générales de 1964, il devient rédacteur en chef du Spectator jusqu'en 1965. Il continue parallèlement de siéger à la chambre des Communes, dans l’opposition.

En juin 1970, après la reconquête du pouvoir par les conservateurs, il est nommé chancelier de l'Échiquier dans le cabinet d’Edward Heath. Il meurt toutefois d’un infarctus du myocarde un mois jour pour jour après sa nomination, à 57 ans.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]