Hoplocampe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Hoplocampa

Les hoplocampes[1] (Hoplocampa) forment un genre d'insectes hyménoptères de la famille des Tenthredinidae.

Liste d'espèces[modifier | modifier le code]

Selon NCBI (26 janv. 2017)[2] :

Selon ITIS (26 janv. 2017)[3] :

Description[modifier | modifier le code]

La femelle pond en général sur les fleurs.

La larve (appelée "ver cordonnier" à cause de son orifice de pénétration dans les fruits, qui ressemble à un trou d'alène) est une « fausse-chenille » qui se nourrit à l'intérieur du jeune fruit.

La reproduction est généralement parthénogénétique. L'Hoplocampe jaune du prunier (Hoplocampa flava) est l'un des plus fréquents[4].

Traitement[modifier | modifier le code]

Dès le départ de la végétation (10 à 15 jours avant la floraison), installer des bandes blanches engluées sur les arbres à une hauteur de 0,70 à 1 mètre. Lorsque les insectes sortent, ils croient qu'il s'agit des pétales de fleurs et viennent s'y coller.

Idem pour la mouche de la cerise mais avec des bandes jaunes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. À la découverte des Tenthrèdes : un inventaire des mouches à scie de l’Aveyron - par Lucas Baliteau et Henri Chevin - paru dans Insectes n°151 (2008)
  2. NCBI, consulté le 26 janv. 2017
  3. ITIS, consulté le 26 janv. 2017
  4. Maurice Coutanceau, Encyclopédie des Jardins, Librairie Larousse, Paris, 1957, 544 p.

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]