Alêne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les techniques, les sciences appliquées ou la technologie
Cet article est une ébauche concernant les techniques, les sciences appliquées ou la technologie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Alène (homonymie)

L’alêne est généralement un outil des cordonniers et des bourreliers, c’est un poinçon servant à percer le cuir. Cet outil existe depuis le paléolithique où il servait à assembler les peaux[1]. L'orthographe alène est également acceptée ; c'est un mot qui est apparu au XIIe siècle provenant du germain *alisnō qui désignait cet outil[2].

Autres métiers travaillant le cuir et utilisant les mêmes outils : Boursier - Ceinturier - Chamoiseur et mégissier - Corroyeur - Doreur sur cuir - Fourreur - Gainier - Gantier - Hongroyeur (travail du cuir à la façon hongroise : à l'alun et au sel) - Maroquinier - Parcheminier - Tanneur - Malletier - Sellier

Il existe différentes sortes d'alène comme celle ensiforme pour le laçage ou celle à pointe diamant afin de mieux percer le cuir épais.

Le peuple amérindien Cœur d'Alène est nommé d'après cet outil[3].

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. René Horiot, Les « Alênes » de Viry, vol. 62, t. 6, Société préhistorique française, coll. « Bulletin de la Société préhistorique française. Comptes rendus des séances mensuelles. », , 323 p. (lire en ligne), p. 199-206
  2. Trésor de la Langue Française Informatisé, « ALÈNE, ALÊNE », Centre Nationale de Ressources Textuelles et Lexicales (consulté le 23 juin 2014)
  3. Rodney Frey, « Coeur d'Alene (Schitsu'umsh) » (consulté le 23 juin 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]