Hommes du rang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les hommes du rang (parfois appelé simplement le rang) sont le groupe de grades de base dans une hiérarchie de type militaire. En remontant la hiérarchie, ils sont suivis par le groupe des sous-officiers puis par celui des officiers.

Composition[modifier | modifier le code]

La composition du rang varie selon les pays.

Dans l'armée on y trouve généralement les différents types de grade de soldat (1re classe, 1er sodat etc.) et parfois les caporaux (en Belgique, par exemple). Il en va de même pour les autres institutions utilisant ce type de hiérarchie, comme les sapeurs-pompiers.

En Belgique[modifier | modifier le code]

Dans l'armée[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Grades de l'armée belge.

Dans l'armée belge, le rang est composé des soldats (et variantes) et des caporaux (dans la composante marine ils sont appelés « quartier-maître ») (et variantes).

Chez les pompiers[modifier | modifier le code]

Chez les sapeurs-pompiers belges, le rang est composé des sapeurs ainsi que des caporaux.

Au Canada[modifier | modifier le code]

En France[modifier | modifier le code]

En France, les « hommes du rang », ou « militaires du rang », sont l'unité de base dans les forces armées françaises.

Les sapeurs-pompiers civils (volontaires et professionnels), bien que n’étant pas militaires, ont des grades et des insignes de grade semblables à ceux de l’armée de terre.

Dans l’armée de terre par exemple, dans le cas d’une « arme non montée[1] », les grades de militaires du rang sont ceux de :

Dans le tableau ci-dessous où la correspondance est faite entre les différentes armées, les grades son énumérés de manière concise du plus gradé au moins gradé :

Armée de terre Armée de l'air Marine nationale Gendarmerie nationale
Caporal-chef
ou, pour les armes montées Brigadier-chef
Caporal-chef Quartier-Maître de 1re classe
ou plus simplement Quartier-maître
Brigadier-chef
Caporal
ou, pour les armes montées Brigadier
Caporal Quartier-Maître de 2e classe
ou plus simplement Quartier-maître
Brigadier
(Soldat de) 1re classe (Aviateur de) 1re classe Matelot de 1re classe
ou plus simplement Matelot
Gendarme adjoint de 1re classe
ou plus simplement Gendarme adjoint[4]
(Soldat de) 2e classe
ou plus simplement Soldat
(Aviateur de) 2e classe
ou plus simplement Aviateur
Matelot de 2e classe
ou plus simplement Matelot
Gendarme adjoint de 2e classe
ou plus simplement Gendarme adjoint[4]

Pour plus de détails, il convient de se reporter aux articles disponibles aux liens suivants :

Au Luxembourg[modifier | modifier le code]

En Suisse[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. C'est-à-dire une arme qui n'est pas une « arme à cheval » — ou « arme montée » —, autrement dit une unité qui n’utilise pas ou qui n’a autrefois pas utilisé de chevaux.
  2. Officiellement, il s’agit d’une distinction et non d’un grade.
  3. Un règlement militaire interdit d'appeler les soldats par le terme de deuxième classe. Seule la désignation par la distinction première classe est autorisée pour les soldats qui l'ont reçue.
  4. a et b Contrairement à ce qui pourrait être supposé, le grade de « gendarme » n'est pas un grade de « militaire du rang » dans la gendarmerie nationale française, mais un grade de sous-officier qui s'intercale entre celui de brigadier-chef et celui de maréchal des logis-chef. En effet, le grade de « gendarme » est le 1er grade de la hiérarchie réservé aux militaires de carrière et, dans la gendarmerie nationale, tous les militaires de carrière sont au moins sous-officiers.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]