Henri Rapin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Henri Rapin
HenriRapin.jpg
Henri Rapin[réf. nécessaire],
photographie non sourcée.
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 66 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Henri Joseph Théophile RapinVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Maître
Distinction

Henri Rapin, né à Paris le et mort dans la même ville le est un peintre, illustrateur et décorateur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Henri Joseph Théophile Rapin est né le au 52, rue de Bourgogne à Paris[1]. Il est le fils de Alexandre Pierre Étienne Rapin, artiste peintre, et de Marie Véronique Maurice.

Élève de Jean-Léon Gérôme et d'Eugène Grasset, il fut proche de Henri Bellery-Desfontaines[2], et se dirige progressivement vers les arts décoratifs et conçoit ainsi des meubles de style Art nouveau qui évoluent, à partir des années 1910, vers le style Art déco. De 1905 à 1930, il est directeur artistique du malletier Moynat pour lequel il illustre les catalogues, crée l'identité visuelle (marque et motifs) et dessine quelques objets. Fortement impliqué dans le renouveau des arts appliqués qui caractérise sa génération, il est nommé de 1920 à 1934 directeur artistique de l'école du Comité des dames de l'Union centrale des arts décoratifs et conseiller artistique à la Manufacture nationale de Sèvres.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Henri Rapin peint une série de toiles sur le thème de l'Eucharistie pour la chapelle de semaine de la cathédrale de Besançon en 1905.
  • Il est le maître d'œuvre de l'ensemble de la décoration de la salle des fêtes de la mairie du 15e arrondissement de Paris qui comprend staffs, sculptures, menuiseries d'art, lambris général bas, mobilier mais aussi peinture décorative périphérique de la voûte représentant notamment les quatre saisons. La partie centrale de la voûte, plus plane, est décorée par le peintre Octave Denis Victor Guillonnet.
  • Il réalise le chemin de croix de l'église Saint-Martin d'Hénin-Beaumont. Cet ensemble, inauguré en 1929, constitue un des décors monumentaux de style Art déco conservé à Paris. L'ensemble est inscrit à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques par arrêté ministériel du et a fait l'objet de sa première campagne de restauration complète en 2011. À cette occasion, sous la direction de l'architecte du Patrimoine Luc Joudinaud, les grandes lacunes des toiles marouflées d'Henri Rapin (cinq lès complets) ont été restituées par l'atelier de restauration spécialisé Meriguet-Carrère.
  • Pour la Maison Moynat, il dessine une malle d'exception présentée et primée à l'Exposition internationale des Arts Décoratifs de 1925.
  • Pour la même exposition, il compose le grand salon de réception[3] et une salle à manger au pavillon français, ainsi que des lampes en porcelaine de Sèvres[3]. À cette occasion, il fait la connaissance de Camille Tharaud pour qui il dessine une vingtaine de formes et plusieurs décors présentés au Salon des artistes décorateurs de 1927[3].
  • Pour la résidence du prince impérial Asaka[4] à Tokyo (achevée en 1933), il dessine sept pièces : au premier étage, la grande salle, le salon, le petit salon, le vestibule et la grande salle de réception ; au deuxième étage, le living-room et le bureau du prince. On y trouve aussi des peintures et fresques murales qu'il a exécuté.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Cote 19800035/1234/42349 », base Léonore, ministère français de la Culture
  2. Régime végétalien, par Mesdames Coquelet et Tissier (recettes de cuisines) tiré à 500 exemplaires, éditions d'art Édouard Pelletan, 1914 ; Préface du docteur Henri Tissier, illustrations de Henri Bellery-Desfontaines terminées par son ami Henri Rapin — source IdRef.
  3. a b et c Ferrer, Jean-Marc, 1963- ..., Camille Tharaud : 1878-1956 : l'art de la porcelaine de grand feu, Limoges, L. Souny, , 125 p. (ISBN 2-905262-83-4 et 9782905262837, OCLC 464046736, lire en ligne).
  4. (ja) « 東京都庭園美術館|Tokyo Metropolitan Teien Art Museum|『クリスチャン・ボルタンスキー』『アール・デコの花弁』2016年9月22日(木・祝)–12月25日(日) », sur 東東京都庭園美術館|Tokyo Metropolitan Teien Art Museum|『クリスチャン・ボルタンスキー』『アール・デコの花弁』2016年9月22日(木・祝)–12月25日(日) (consulté le 25 décembre 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]