Henri Guiter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Henri Guiter
Dialectes et sos-dialectes ALMC segond Enric Guiter.png
Dialectes et sous-dialectes de l'occitan dans l'Atlas linguistique et ethnographique du Massif Central selon Henri Guiter.
Fonction
Majoral du Félibrige
-
Henri Guiter
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de

Henri Guiter (en catalan Enric Guiter), né à Céret (Pyrénées-Orientales) le et mort à Perpignan (Pyrénées-Orientales) le , est un linguiste français, spécialiste du catalan et de l'occitan.

Biographie[modifier | modifier le code]

Docteur en sciences physiques et en lettres, Henri Guiter est professeur de linguistique romane à l'Université Paul Valéry-Montpellier jusqu'en 1978.

Il est principalement connu pour son importante contribution à l'étude de la dialectologie du catalan et de l'occitan. D'abord dans sa région d'origine avec l'Atlas Linguistique des Pyrénées Orientales puis étudie les parlers occitans du Massif Central et en fournit un Atlas linguistique et ethnographique du Massif Central[1].

Il étudie le dialecte minorquin pour son travail de thèse. Ses travaux portent également sur le lexique animal, les proverbes et la dialectométrie.

En 1962, il est élu majoral du Félibrige[2].

C'est un des fondateurs en 1965 de la revue Terra Nostra, parution bilingue nord-catalane consacrée à la culture et l'histoire des Pyrénées-Orientales.

Il a été membre du Grup Rossellonès d'Estudis Catalans (GREC) et de l'Institut Rossellonès d'Estudis Catalans.

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Étude de linguistique historique du dialecte minorquin (1943)
  • Atlas linguistique des Pyrénées-Orientales (1966)
  • Cançó de juny (1951), poesia
  • De porpra i d'or (1957), poesia
  • Teló de boca (1952), teatre
  • Contes a Pipiu (1960) narracions
  • Proverbes et dictons catalans (1969)

Articles[modifier | modifier le code]

  • « Algunes infiltracions del lèxic occità en el domini lingüístic català » in Estudis Romànics, (1948)
  • « Phénomènes de palatalisation dans la haute Ariège » in Revue des Langues Romanes (1950)
  • « Faits de fermeture vocalique dans quelques hautes vallées catalanes » in Revue des Langues Romanes (1952)
  • « Quelques enseignements du lexique paysan » in Bulletin de la Société des Pyrénées-Orientales (1954 i 1955)
  • « Le développement d'un monastère bénédictin à l'époque carolingienne : Saint-André d'Eixalada - Saint-Michel de Cuixà », Bulletin philologique et historique du Comité des travaux historiques et scientifiques, Paris,‎ , p. 649-658

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Henri Guiter, « Sur l'Atlas Linguistique de l'Auvergne et du Limousin ». Revue de Linguistique Romane n°55, Presses universitaires de la Méditerranée (Université Paul-Valéry), Montpellier, 1991, pp. 101-118.
  2. Pierre Fabre, Les Félibres majoraux de 1876 à 2006, Aix-en-Provence, Félibrige, (SUDOC 104600462), p. 18.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]