Catalogne Nord

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carte des Pyrénées-Orientales. En vert clair, la Catalogne Nord, en foncé le Fenouillèdes.

La Catalogne Nord désigne la partie des pays catalans située en France. L'expression désigne la partie du département français des Pyrénées-Orientales qui est de langue et culture catalanes, par opposition aux Fenouillèdes occitanes.

Emploi[modifier | modifier le code]

Le terme est employé pour désigner le territoire cédé à la Couronne de France par la Couronne d'Espagne en 1659, par le traité des Pyrénées, qui correspond globalement à l’actuel département français des Pyrénées-Orientales, à l'exception de la région des Fenouillèdes, au nord-ouest, qui faisait partie du Languedoc. Par tradition, on le divise en cinq comarques : le Roussillon, le Vallespir, le Conflent, la Cerdagne et le Capcir.

L'expression est concurrencée par « Roussillon », du nom de l'ancienne province française du même nom. Catalogne Nord insiste davantage sur la culture catalane, ce qui peut avoir une connotation historique, linguistique, mais aussi politique, pour affirmer une position identitaire, voire indépendantiste.

« Catalogne Nord » est le terme normalement utilisé en Catalogne espagnole et par les institutions gouvernementales de la Generalitat de Catalogne pour parler des parties des Pyrénées-Orientales où l'on parle catalan. Par ailleurs, le terme « Catalogne Sud » est parfois utilisé dans les Pyrénées-Orientales[1], pour désigner la communauté autonome de Catalogne en Espagne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le terme de Catalunya del Nord (Catalogne du Nord) est inventé en 1938 par l'homme politique et écrivain catalaniste Alphonse Mias, originaire de Palalda[2]. Le terme de Catalunya Nord (Catalogne Nord) est quant à lui ré-utilisé pour la première fois en 1974 dans son ouvrage El petit llibre de la Catalunya Nord (Lluita per un "Rosselló" català) par l'écrivain et homme politique Llorenç Planes, originaire de Coustouges[3]. Ces deux localités sont situées en Vallespir, région frontalière avec la Catalogne du sud, en Espagne.

Il a obtenu une première forme de reconnaissance officielle lors de la session du conseil général des Pyrénées-Orientales du 10 décembre 2007, où a été approuvée une « Charte en Faveur du Catalan » qui déclare en préambule que « la langue catalane, née il y a plus de mille ans, constitue un des piliers de notre identité, du patrimoine et de la richesse du département des Pyrénées-Orientales (Catalunya Nord) »[4].

Situation de la langue catalane en Catalogne-Nord[modifier | modifier le code]

En raison de la forte présence du français, seule langue officielle de la République française, elle est le territoire du domaine linguistique catalan présentant le plus faible taux en compétences linguistiques. La langue s'y trouve dans une situation précaire : elle est essentiellement parlée en milieu rural et la transmission familiale de la langue a été en grande partie interrompue depuis trente ans. En 2009, 13,9 % des élèves de l'éducation primaire ou secondaire avaient reçu un enseignement de ou en catalan[5]. En 2016-2017 le pourcentage des élèves recevant un enseignement de ou en catalan est de 25 %[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Par exemple dans le quotidien L'indépendant de Perpignan, voir ici ou ici
  2. Ausiàs Vera i Grau, Vergonya
  3. (ca) Esteve Carrera, « Mor el pare de la denominació ‘Catalunya Nord' », El Punt Avui,‎ (lire en ligne)
  4. « Charte en faveur du Catalan » sur le site du conseil général des Pyrénées-Orientales
  5. (ca) Antoni Ferrando Francés et Miquel Nicolàs Amorós, Història de la llengua catalana, Barcelone, Editorial UOC, , 2e éd., 552 p. (ISBN 978-84-9788-380-1), p. 452-453
  6. INFORMECAT 2017 50 Dades sobre la llengua catalana p. 32

Articles connexes[modifier | modifier le code]