Henri-Nicolas Van Gorp

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Henri-Nicolas Van Gorp
Image dans Infobox.
Ah ! Le Voilà !, huile sur toile, musée des beaux-arts de Reims.
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Lieu de travail

Henri-Nicolas Van Gorp ou Vangorp, né vers 1758 à Paris[1], mort le à Beaumont-sur-Oise (Val-d'Oise)[2] est un peintre et aquarelliste français, spécialisé dans les scènes de genre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Reçu en tant qu'élève à l'Académie royale en , protégé par Étienne Jeaurat, il y demeure une douzaine d'années comme pensionnaire, et devient l'élève ou le condisciple de Louis-Léopold Boilly. Une confusion entre les deux œuvres existent, Van Gorp ayant même été qualifié de « pasticheur de Boilly » par Paul Marmottan[3].

On lui doit une estampe représentant une réunion du Club des jacobins, sous la présidence d'Alexandre de Lameth dans la bibliothèque du Couvent des Jacobins (Musée Carnavalet, voir l'estampe).

Il expose au Salon de Paris à partir de 1796 et jusqu'en 1819. Au moment du Directoire, il habite rue du Coq-Honoré[4]. Il déménage ensuite non loin et pour quelques années, au moins jusqu'en 1802, rue Saint-Honoré, n°203 (Section des Gardes-Françaises), soit entre les rues de l'Arbre-Sec et du Roule [5].

C'est tout particulièrement comme portraitiste qu'il est apprécié. Ses scènes de genre ont été souvent reprises en gravure[6].

Il devient au cours de sa carrière fabricant de gouache.

Vers la fin de sa vie, il possède une résidence à Beaumont-sur-Oise[7].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Selon son acte de décès, il a 62 ans.
  2. Selon son acte de décès lisible en ligne sur le site des Archives Départementales du Val d'Oise, acte 43.
  3. Portrait de Julie Guignard par Van Gorp, notice du musée des beaux-arts de Tours, tirée de Sophie Join-Lambert, Peintures françaises du XVIIIe s., Tours, Musée des Beaux-Arts de Tours / Château d'Azay-le-Ferron, Silvana Editoriale, 2008.
  4. Base Salons, année 1796, notice exposant 21101, musée d'Orsay.
  5. Anonyme, Explications des ouvrages de peinture et dessins, sculpture architecture et gravure, des artistes vivants, exposés au Museum central des Arts…, Paris, Imprimerie des Sciences et des Arts, 1798 à 1802 (Gallica).
  6. « Henri-Nicolas Van Gorp », sur wwar.com (consulté le ).
  7. Base Salons, année 1819, notice exposant 104034, musée d'Orsay.
  8. Notice, musée Carnavalet, sur Paris Musées.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :