Hellraiser : Deader

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hellraiser: Deader
Titre original Hellraiser: Deader
Réalisation Rick Bota
Scénario Neal Marshall Stevens
Tim Day
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Horreur, thriller
Durée 88 minutes
Sortie 2005

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Hellraiser: Deader est un film américain réalisé par Rick Bota, sorti en 2005, c'est le septième film de la saga Hellraiser.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Amy Klein, reporter spécialisée dans l'occulte, reçoit une vidéo sur laquelle elle assiste à la résurrection d'une personne assassinée. Elle décide de mener son enquête, laquelle la conduira à Bucarest où elle découvrira l'existence d'un culte secret...

Résumé détaillé[modifier | modifier le code]

La journaliste d'investigation Amy Klein (Kari Wuhrer) est envoyée à Bucarest pour enquêter sur les origines d'une bande vidéo montrant apparemment l'assassinat et la résurrection d'un membre d'une secte appelée « les Deaders ». A Bucarest, Amy traque l'adresse de retour de la VHS et découvre le cadavre d'une jeune fille tenant une boîte de puzzle. Elle résout la boîte, ce qui provoque Pinhead à comparaître qui, étrangement, ne fait qu'avertir Amy qu'elle est en danger. Amy poursuit sa piste, pour trouver Winter Lemarchant (Paul Rhys), le leader de la secte. Winter est le descendant du fabricant de jouets qui a conçu la boîte de puzzle, qui peut ouvrir un portail vers un royaume peuplé par les cénobites, des entités hédonistes qui expérimentent des formes d'extrême sado-masochisme. Winter pense qu'en tant qu'héritier, il est son droit d'accéder au royaume des cénobites et de devenir leur maître grâce à son culte.

Cependant, Winter est incapable d'ouvrir la boîte par lui-même. Estimant qu'il faut des personnes que la vie a amenées à un point nihiliste par-delà la vie ou la mort, Winter a fondé les Deaders pour attirer des individus émotionnellement vulnérables, les assassiner, et les ressusciter dans l'espoir de créer une personne qui peut ouvrir la boîte. Winter tue et ressuscite Amy, entraînant un rêve éveillé prolongé au cours duquel elle revit les abus sexuels de son enfance. Pour revenir à la réalité dans l'enceinte des Deaders, Amy ouvre avec succès la boîte et convoque les cénobites. Pour toute réponse, leur chef, Pinhead, exprime son dédain pour Winter et sa famille et affirme que n'importe quel mortel ne pourrait jamais contrôler les cénobites. Pinhead et les cénobites abattent tous les Deaders avant d'indiquer à Amy qu'elle a maintenant une dette envers eux en rouvrant la boîte. Plutôt que d'être ramenée au royaume cénobite, Amy se tue.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le tournage s'est déroulé à Bucarest, en Roumanie.
  • Hellraiser 7 et 8 ont été tournés l'un à la suite de l'autre.
  • Le scénario de Neal Marshall Stevens n'avait initialement rien à voir avec l'univers d'Hellraiser, mais quand il a été décidé que le film serait une suite de ce dernier, Tim Day a fait du personnage de Winter un descendant de Merchant[1].

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]