Havdalah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cérémonie de la Havdala, Amsterdam, 1662
Coupe, assiette, bougie et bissamim nécessaires à la havdalah

La havdalah (en hébreu : הבדלה) est une prière juive dite le soir de shabbat par les Juifs et qui exprime la séparation du kodesh (saint) et du 'hol (ordinaire), c'est-à-dire le passage du shabbat aux jours normaux de la semaine.

Cette prière se dit dès la « sortie » de shabath, c'est-à-dire à la fin du jour du shabbat, à l'apparition des trois premières étoiles dans le ciel ou 20 à 120 minutes (selon les traditions communautaires) après le coucher du soleil. La prière est suivie de chants et psaumes. Ces bénédictions ont pour mission de consoler du départ de la sainteté de la reine Shabbat.

Le samedi soir est considéré comme un temps spécial qui favorise les prières et les demandes telles qu'un emploi, la santé, la paix, la prospérité, un mariage, etc.

Juste après la prononciation des prières de la havdalah, c'est déjà dimanche, le premier jour de la semaine juive.

Objets rituels[modifier | modifier le code]

Les objets du rituel de havdalah se composent d'un verre de vin sur lequel la bénédiction est prononcée, d'une bougie torchère en général tressée, d'une assiette et coffret à épices parfumées (généralement des clous de girofle ou de la cannelle) appelé bissamim.