Hans Hinrich

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hans Hinrich
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
BerlinVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Allemand, Italien (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Religions

Hans Hinrich, né le à Berlin où il est mort le , est un acteur, réalisateur et acteur de doublage italien de naissance allemande.

Biographie[modifier | modifier le code]

D’abord acteur, metteur en scène d’avant-garde et auteur de productions innovantes au cours des années vingt, il fut nommé directeur du Deutsches Theater de Berlin en 1930. En 1931, il a commencé sa carrière cinématographique sous l’égide de l’UFA, et jusqu’en 1938, il réalise plusieurs films avec des acteurs de premier plan comme Hans Albers, Heinrich George, Lil Dagover et Attila Hörbiger qui n’obtinrent qu’un succès mitigé au box-office.

D’origine juive, Hinrich se convertit au catholicisme en 1939. Il reçut, grâce à l’influence de l’actrice, nazie à l'époque, Maria Krahn, avec qui il était marié depuis 1928, une autorisation spéciale, après son expulsion de la Reichskulturkammer après l’arrivée des nazis au pouvoir, lui permettant de travailler de 1936 jusqu’à 1939. Trouvant néanmoins de plus en plus difficile de travailler, surtout après avoir produit Fracht von Baltimore en 1938, il se réfugia la même année en Italie où il a dirigé, de l'époque fasciste jusqu’à la fin de la guerre, plusieurs maisons de production. Il fut généralement encadré par d’autres administrateurs, dont Nebbie sul mare, son meilleur film, qu’il ne put signer pour des raisons raciales, réalisant plusieurs films tels que l’historique Lucrezia Borgia. Quand il fut menacé d'être licencié du film Il vetturale del San Gottardo en 1941, plusieurs de ses acteurs, dont Osvaldo Valenti, lui apportèrent leur soutien pour faire infirmer la décision.

Il prit la nationalité italienne après la guerre, et abandonna la réalisation pour faire, sous le nom de 'Giovanni Hinrich' ou 'Giovanni Heinrich', ses débuts à l’écran. Il interprétait des personnages inquiétants d’inquisiteurs et de fonctionnaires, notamment dans le film néoréaliste, Avanti a lui tremava tutta Roma en 1946 ou les Misérables en 1948, considéré comme son plus grand rôle. De retour en Allemagne, il continua à apparaitre, de 1955 à 1972, sporadiquement et en tant que second rôle dans des films au grand et au petit écran, et réalisa deux autres films, le drame 1951: K – Das Haus des Schweigens avec Ernst Deutsch en 1951, et le film d’aventure situé dans la jungle brésilienne, Conchita und der Ingenieur en 1954. Également doubleur, il a prêté sa voix aux acteurs américains Edward G. Robinson, Claude Rains et Spencer Tracy. En 1955, il a pris la direction du Théâtre Municipal de Wuppertal et dirigé, de 1958 à 1966, le Théâtre Musical de la Ruhr.

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

  • 1932 : Der Sieger
  • 1933 : Das Meer ruft
  • 1933 : SOS Eisberg
  • 1937 : Liebling der Matrosen
  • 1937 : Fremdenheim Filoda
  • 1938 : Dreiklang
  • 1938 : Zwischen den Eltern
  • 1938 : Fracht von Baltimore
  • 1940 : Lucrezia Borgia
  • 1951 : K – Das Haus des Schweigens
  • 1954 : Conchita und der Ingenieur

Acteur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]