Aller au contenu

Hôtel de Monery

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hôtel de Monery
Hôtel de Saint-Priest d'Urgel
Façade sur rue
Présentation
Destination initiale
Architecte
Jean-Baptiste II Péru
Commanditaire
Famille Monery
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
21-23 rue de la Petite-Fusterie
rue Joseph-Vernet
Coordonnées
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Géolocalisation sur la carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur
(Voir situation sur carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur)
Géolocalisation sur la carte : Vaucluse
(Voir situation sur carte : Vaucluse)
Géolocalisation sur la carte : Avignon
(Voir situation sur carte : Avignon)

L' Hôtel de Monery, ou hôtel de Saint-Priest d'Urgel, est un bâtiment à Avignon, dans le département de Vaucluse.

L'hôtel appartenait en 1742 à Charles-Bernard de Guilhen avant de céder l'hôtel aux Monery, docteurs ès-droit. On trouve deux Monery, Pierre et Didier, dans le Calendrier et notice de la ville d'Avignon de 1761. On ne possède pas d'informations sur l'hôtel actuel. Celui-ci a probablement été construit après 1760 par l'architecte Jean-Baptiste II Péru. L'état actuel de l'hôtel a subi peu de changement par rapport à l'état des lieux de 1769. L'hôtel possède un intérieur de qualité avec un bel escalier, des salons décorés. Les dessus-de-porte du salon pourraient être attribués à Nicolas Lancret. Jean Succharelli a décoré le boudoir et Jean Pillement (1728-1808) la salle à manger du premier étage.

L'hôtel est passé des Monery au sieur Billiet au XIXe siècle qui l'a vendu en 1835 à Jean-François Poulin, entrepreneur de transports, correspondant des Messageries Lafitte, Caillard et Cie. Son fils, Étienne Poulin, entrepreneur de Messageries générales des Alpes, lui a succédé en 1857. L'hôtel est entré par mariage dans la famille Saint-Priest d'Urgel, en 1885, après le mariage en 1859 de Marie-Octavie Poulin avec Joseph-Ferdinand de Saint-Priest d'Urgel (1828-1913).

L'hôtel a été acquis en 2018 par la Société immobilière Minerve à la succession Saint-Priest[1].

L'hôtel est classé au titre des monuments historiques le [2].

Notes et références

[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Joseph Girard, Évocation du Vieil Avignon, Les Éditions de Minuit, Paris, 1958 réédité en 2000, p. 236, (ISBN 270731353X) Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Sous la direction de Dominique Vingtain et Roland Aujard-Catot, Avignon. Le guide musées, monuments, promenades, éditions du patrimoine, Paris, 2000, (ISBN 978-2-85822-555-2), p. 80 Document utilisé pour la rédaction de l’article

Articles connexes

[modifier | modifier le code]

Lien externe

[modifier | modifier le code]