Guy XI de Laval

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guy de Laval.
Guy XI de Laval
Titre de noblesse
Baron
Biographie
Naissance
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Père
Mère
Fratrie

Guy XI de Laval (vers 1316 - , Château de Vitré), seigneur de Laval et d'Acquigny[1], vicomte de Rennes, comte de Caserte dans la Terre de Labour[2] et baron de Vitré.

Biographie[modifier | modifier le code]

Succession et mariage[modifier | modifier le code]

Pour l'Art de vérifier les dates[3], il ne survit qu'un an à son père, dont il est le successeur dans les seigneuries de Laval, de Vitré, etc.

Il a combattu à côté de lui à la bataille de la Roche-Derrien, où il est fait prisonnier comme Charles de Blois. Sa mère Béatrix de Bretagne traite la rançon de ce dernier, elle le rachepta pour grand somme d'argent. Dès 1338 (v. st.), son père l'a marié, par contrat du jeudi après la mi-Carême (11 mars) , avec Isabeau, fille de Maurice, sire de Craon, et sœur d'Amaury IV de Craon, auquel elle succède dans la terre de Craon.

Décès[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Isabeau de Craon.

Guy XI était à peine en jouissance, qu'il fut sommé, le , par Jean de France, duc de Normandie et comte d'Anjou et du Maine, de venir lui rendre hommage de sa terre de Laval.

Il fit, en 1348, délivrer par le Château de Vitré à Jean de La Courbe, prieur de Saint-Nicolas, la dîme des grains consommés dans sa maison[4].

Il meurt selon Pierre Le Baud le jour de Saint-Maurice (22 septembre) 1348 dans son château de Vitré, sans laisser de postérité, et fut inhumé près de son père à la Madeleine de Vitré. On affirme que sa mort est liée à la suite des blessures qu'il a reçues à la bataille de la Roche-Derrien, et dont il ne fut jamais bien guéri. Sa veuve épousa, depuis, Jean Bertrand de Bricquebec et Louis de Sully.

Famille[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Première moitié.
  2. Proche de Naples.
  3. Chronologie historique des sires, puis comtes de Laval, 1784, t. II, p. 864-875. C'est uniquement dans l'édition publiée par Nicolas Viton de Saint-Allais, que l'histoire de sires, puis comtes de Laval est racontée.
  4. Essai sur l'histoire de la ville de Vitré et de ses seigneurs, Louis François Du Bois

Voir aussi[modifier | modifier le code]