Gustave Coquiot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Biographie[modifier | modifier le code]

Collectionneur de tableaux de Maurice Utrillo, il fut un des secrétaires d'Auguste Rodin.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Deux heures du matin, quartier Marbeuf, pièce, avec Jean Lorrain (1904)
  • 1904 : Sainte-Roulette de Jean Lorrain et Gustave Coquiot, Théâtre des Bouffes du Nord
  • Hôtel de l'Ouest, chambre 22, pièce, avec Jean Lorrain (1905)
  • Le vrai J.-K. Huysmans (1912)
  • Toulouse Lautrec, édition Auguste Blaizot (1913)
  • Le Vrai Rodin (1913)
  • Cubistes, futuristes, passéistes, avec 24 phototypies, collection « Bibliothèque d'art », Paris, Librairie Ollendorff, 1914 — réédition en 1920, avec 48 illustrations.
  • Rodin à l'Hôtel de Biron et à Meudon, Ollendorff, Paris, (1917) (en ligne)
  • Vagabondages, illustré par Henri Epstein (1921)
  • Lautrec, ou quinze ans de moeurs parisiennes, 1885-1900, Ollendorff, Paris, (1921) [dédié à François-Rupert Carabin]
  • Vincent Van Gogh (1923)
  • Georges Seurat (1924)
  • Monticelli (1925 ): Parlant de Marseille  : " En somme une ville gaie, heureuse, de troisième ou de quatrième ordre d'après le trafic réalisé; et non pas la considérable ville d'aujourd'hui livrée à tout l'Orient, aux Turcs , aux Levantins, aux Grecs, aux Maltais, à toute la clique arménienne surtout : marchande de tapis, tenancière de water-closets, de boutiques de décrotteurs et de commerce aussi, clique rapace, onctueuse, bouffie de graisse, dont les hommes ont l'air de femmes adipeuses et dont les femmes s'apparentent si parfaitement à la truie. "
  • Renoir (1925)
  • Degas (1924)
  • Des Gloires déboulonnées avec 16 reproductions hors texte nouvelle édition 1927, André Delpeuch Éditeur.
  • Maurice, Utrillo, V., 1925, André Delpeuch Éditeur.

Portraits[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]