Guggenheim Abou Dabi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Guggenheim Abou Dabi
Maquette du bâtiment
Maquette du bâtiment
Informations géographiques
Pays Drapeau des Émirats arabes unis Émirats arabes unis
Ville Abou Dabi
Coordonnées 24° 32′ 22″ nord, 54° 23′ 56″ est
Informations générales
Date d’inauguration 2017
Collections Art moderne & Art contemporain
Superficie 30 000 m2
Informations visiteurs
Site web Site officiel

Le Guggenheim Abou Dabi est un musée dont l'ouverture est prévue en 2017 à Abou Dabi, la capitale de l'émirat d'Abou Dabi et des Émirats arabes unis. Il sera une des composantes du vaste district culturel envisagé sur l'île de Saadiyat, où est aussi prévue la réalisation du Louvre Abou Dabi de Jean Nouvel, de la cité des arts (Performing Art and Conference Center) de Zaha Hadid, du musée maritime de Tadao Andō et du musée national Cheikh Zayed de Norman Foster.

Le bâtiment qui l'accueillera a été imaginé par l'architecte Frank Gehry, également le concepteur du Guggenheim de Bilbao, et son coût de réalisation et d'équipement est entièrement financé par l'Autorité du tourisme et du patrimoine d'Abou Dabi. Sa superficie de 30 000 m² dépassera de 25 % celle du musée de Bilbao, ce qui en fera le plus grand des musées de la Fondation Solomon R. Guggenheim (Bilbao, New York et Venise).

Histoire[modifier | modifier le code]

Les autorités émiriennes affichent la volonté de faire de l'Émirat la destination touristique et culturelle du Golfe Persique et elles n'ont pas hésité à faire appel à l'expertise des pays occidentaux dans les domaines muséal, du développement culturel et de l'enseignement. La création du district culturel sur l’île de Saadiyat (île du bonheur) à Abou Dabi en est un des signes forts.

Pour le musée d'art moderne et contemporain, la Fondation Solomon R. Guggenheim a été choisie et le protocole d'accord a été signé le entre Thomas Krens, directeur de la Fondation, et le gouvernement des Émirats arabes unis.

Le Guggenheim Abu Dhabi se dote d'une collection importante pour investir les grands espaces du musée. Les œuvres sont sélectionnées par un Conseil international d'experts actifs dans le domaine des expositions et de la recherche en art, auquel participent notamment Hou Hanru, Abdellah Karroum, Vasif Kortun et Christine Tohme.

Le projet éducatif du musée sera aussi lié à l'histoire des Émirats et aux enjeux écologiques et politiques du monde actuel.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]