Ghézo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Guézo)

gezo
Illustration.
Ghézo, king of Dahomey (1851)
Titre
Roi d'Abomey
[1]
Prédécesseur Adandozan
Successeur Glélé
Biographie
Dynastie Rois d'Abomey
Père Agonglo
Mère Na Agontimé (Maria Jesuina ?), présumée
Fratrie Adandozan (demi-frère)

Guézo, transcrit aussi Ghézo ou Gezo, né prince Gakpe, est traditionnellement (si on ne compte ni Adandozan, ni la reine Hangbè) le neuvième roi d'Abomey (Bénin actuel). Il régna de 1818 à 1858.

Biographie[modifier | modifier le code]

Trône du roi Ghézo[2]

Ghézo réorganise son royaume, rétablit la paix civile, constitue une armée puissante et bien entraînée, célèbre par son corps d'amazones. Il attaque les Yorouba et se libère du tribut dû à l'État d'Oyo. Il capture de nombreux Africains pour les vendre sur la côte, mais introduit des cultures nouvelles pour remplacer le commerce des esclaves qu’il sent menacé.

Symbole du roi Guezo au mur de la place Goho à Abomey au Bénin en 2020

Le commerçant « brésilien » Francisco Félix de Souza, dit Chacha, participe à la prise de pouvoir de Ghézo après s’être enrichi par la traite sur la Côte des Esclaves depuis 1788. Il devient l'un des dignitaires les plus puissants du royaume d’Abomey et à sa mort en 1858 ses fils héritent de sa charge.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ana Lucia Araujo, « History, Memory and Imagination : Na Agontimé, a Dahomean Queen in Brazil », dans Beyond Tradition : African Women and their Cultural Spaces, sous la dir. de Toyin Falola et Sati U. Fwatshak, Trenton, 2011, p. 45-68 (en ligne).
  • Ana Lucia Araujo, « La correspondance du Roi Adandozan avec la couronne portugaise: petite histoire d’une grande amitié », dans Africains et Européens dans le monde atlantique XVe-XIXe siècle, sous la dir. de Guy Saupin, Rennes, 2014, p. 137 (en ligne).
  • (en) Tim Coates, King Guezo of Dahomey, 1850-52 : the abolition of the slave trade on the west coast of Africa, The Stationery Office, Londres, 2001, 232 p. (ISBN 0-11-702460-0)
  • Catherine Coquery-Vidrovitch, « Gezo et les dernières grandes heures du royaume d'Abomey », in Les Africains, Paris, Éditions Jeune Afrique, tome 1, 1977, p. 143-168.
  • Adrien Djivo, Guezo : la rénovation du Dahomey, ABC, Paris ; Les Nouvelles Editions Africaines, Dakar, Abidjan, 1978, 108 p.
  • Honorat Aguessy, Du mode d'existence de l'État sous Ghezo, Danhomê, 1818-1859, EPHE, Paris, 1970, 451 p. (thèse de 3e cycle d'Histoire)

Documents sonores[modifier | modifier le code]

  • L'histoire de Guedegbé, devin des rois Ghézo, Glèlè et Béhanzin, conférence de Daa Bachalou Nondichao enregistrée au Salon de lecture Jacques Kerchache le , dans le cadre de l'exposition Artistes d'Abomey, Musée du quai Branly, Paris, 2010, 1 h 13 min (CD)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :