Kpengla

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant béninois
Cet article est une ébauche concernant une personnalité béninoise.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Kpengla
Titre
Roi d'Abomey
[1]
Prédécesseur Tegbessou
Successeur Agonglo
Biographie
Dynastie Rois d'Abomey
Père Tegbessou
Enfants Agonglo

Kpengla (ou Pengla ou Kpingla) est traditionnellement le septième roi d'Abomey. Frère de Tegbessou auquel il succéda à la mort de celui-ci, il régna de 1774 à 1789[1].

Sur le plan militaire, ce règne fut mouvementé. Attaqué par les guerriers de l'alafin d'Oyo, Kpengla dut s'allier à lui[1].

En commerce avec les Européens pour la traite d'esclaves, il érigea la traite négrière en monopole royal, le souverain devenant seul propriétaire et marchand d'esclaves. Ouidah, placé sous l'autorité du représentant du roi, le yovogan, devint alors un port spécialisé dans la traite[2].

Postérité[modifier | modifier le code]

Sa figure apparaît dans la bande dessinée historique Les Passagers du vent.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Cossi Zéphrin Daavo, « Approche thématique de l'art béninois, de la période royale à nos jours », in Éthiopiques, no 71, 2003 [1]
  2. Catherine Coquery-Vidrovitch, Abomey, royaume négrier, Les atlas de l'Histoire, Sophia Publications, (août 2016), p.44

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • « Pengla (1774-1789) » (Victor-Louis Maire, Dahomey : Abomey, décembre 1893 – Hyères, décembre 1903, A. Cariage, Besançon, 1905, p. 27, en ligne sur Gallica)