Aho Houegbadja

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Aho Houegbadja
Illustration.
Le roi Houégbadja, premier souverain de la dynastie des rois du Dahomey[1]
Titre
Roi du royaume du Dahomey
[2]
Prédécesseur Dakodonou
Successeur Houessou Akaba
Biographie
Dynastie Rois d'Abomey
Conjoint Nayé Adonon
Enfants Houessou Akaba, Tassi Hangbè

Aho Houegbadja, traditionnellement le troisième roi d'Abomey, est considéré comme le fondateur du royaume du Dahomey[2]. De teint clair, grand et fort, le prince Aho arrive au pouvoir sous le nom fort de Houegbadja. Il succéda à son oncle, Dakodonou, et régna de 1645 à 1685.

Biographie[modifier | modifier le code]

Symbole de Houégbadja roi du Dahomey au mur de la place Goho à Abomey au Bénin
Palais du roi Houégbadja

Houegbadja fonda la cité Abomey en construisant son palais (nommé Agbome qui signifie « au milieu des remparts ») près de Guedevi, à quelques kilomètres au nord-ouest de Bohicon, et annexa les petites chefferies de la région[2]. Il règne sur un territoire acquis par des alliances, des guerres et la ruse.

Il promulgua des lois, nomma des ministres et développa l'administration, la religion et la culture politique qui caractérisa le Dahomey.

À sa mort, son fils Houessou Akaba lui succéda.

Il avait pour symbole un poisson et une nasse : « Le poisson échappé de la nasse fuit la nasse ». Un livre lui a été dédié en 2018. Il a été coécrit par l'historien béninois Arthur Vido et s'intitule: Une étude sur l'histoire du Danhomè: Biographie du roi Houegbadja (1645-1685).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Arthur Vido et Jules Logossou, Une étude sur l'histoire du Danhomè : Biographie du roi Houegbadja (1645-1685), Saint-Denis, Edilivre, , 62 p.
  2. a b et c Cossi Zéphrin Daavo, « Approche thématique de l'art béninois, de la période royale à nos jours », in Éthiopiques, no 71, 2003 ethiopiques.refer.sn

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]