Dakodonou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Dakodonou
Illustration.
Symbole de Dako Donou au mur de la place Goho à Abomey au Bénin en 2020
Titre
Roi d'Abomey
Prédécesseur Gangnihessou
Successeur Aho Houegbadja
Biographie
Dynastie Rois d'Abomey

Dakodonou (ou Dako Donou) est traditionnellement considéré comme le second roi d'Abomey. Il règne sur le royaume du Danhomè (dans le Bénin actuel) entre 1620 et 1645[1].

Selon la légende, Dakodonou, réputé brutal et violent, prend le pouvoir alors que son frère, le premier roi du Dahomey (Gangnihessou), était hors de la capitale[2].

Ses symboles sont une jarre à indigo et un briquet, en référence à un incident qui conduisit Dako à se faire appeler Dakodonou : lors d'une querelle avec un certain Donou, marchand d'indigo, Dako attaque celui-ci par surprise, le tue et place le cadavre dans une jarre à indigo qu'il s'amuse à rouler[2].

Son fils[1] Aho Houegbadja, parfois présenté comme son neveu, lui succède en 1645.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Genealogy. Dynasty of the Danhomé kings », in Gaëlle Beaujean-Baltzer (dir.), Artistes d'Abomey, Musée du quai Branly, Paris, Fondation Zinsou, 2009, p. 336 (catalogue de l'exposition du 10 novembre 2009 au 31 janvier 2010 au musée du quai Branly) (ISBN 978-9-057791-10-9)
  2. a et b Raymond Oké, « Les siècles obscurs du Danxome », in François de Medeiros (dir.), Peuples du Golfe du Bénin : Aja-Ewé, Karthala, Centre de recherches africaines, 1984, p. 62 (ISBN 2-86537-092-5)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Victor-Louis Maire, « Dachko (1625-1650) », in Dahomey : Abomey, – Hyères, , A. Cariage, Besançon, 1905, p. 17, lire en ligne sur Gallica (ouvrage ancien)

Liens externes[modifier | modifier le code]