Groupe de formation universitaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Séminaire GFU (Groupe de Formation Universitaire) est un cursus de formation interne à l'Église catholique en France. C’est un séminaire de 1er cycle qui forme des hommes qui veulent devenir prêtres diocésains.

La spécificité du Séminaire GFU est d’organiser cette formation par alternance : les séminaristes GFU mènent de front leurs études civiles et leur première formation philosophique, théologique et biblique en vue du ministère presbytéral.

La formation GFU suit la Ratio Fundamentalis Institutionis Sacerdotalis promulguée par le Vatican en 2016.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les GFU ont été fondés en 1967 dans la mouvance des réformes de l'Église catholique à la suite de Vatican II, sur une idée du père Jean-Pierre Marchand.

Après quelques années pendant lesquelles leurs buts précis n'étaient pas bien définis, les GFU devinrent une structure de formation pour le presbytérat équivalent aux deux premières années de séminaire (cycle ''formation du disciple'').

Après une période généreuse en séminaristes (Il y eut plus de 100 GFU au début des années 1980), les GFU connaissent une réduction régulière de leurs effectifs, principalement pour les mêmes raisons que dans les autres séminaires en France.

Dans les années 2010, une vingtaine d'étudiants de toute la France suit la formation GFU.

Les 50 ans du GFU ont été fêtés en 2017. A cette occasion, les séminaristes GFU avec Monseigneur Balsa alors évêque coordinateur et les pères du séminaire ont été en pèlerinage en Terre Sainte.

Aujourd'hui, le supérieur du séminaire est le père Goulard et l'évêque coordinateur est Monseigneur Balsa.

Organisation[modifier | modifier le code]

Les séminaristes GFU finissent leurs études civiles tout en commençant l'équivalent de la formation classique dispensée dans les séminaires.

Les séminaristes GFU se réunissent un week-end par mois à côté de Paris à Issy-lès-Moulineaux au séminaire Saint Sulpice. Ils se retrouvent aussi pendant les trois premières semaines du mois d'août pour y suivre des cours à temps plein en communauté. Les sessions d'été ont lieu au Séminaire Provincial de Lyon : Saint Irénée.

En 5 à 6 ans de GFU sont couvertes les deux premières années de formation intellectuelle en séminaire. Les étudiants rejoignent ensuite un séminaire à temps plein pour y faire le cycle de théologie avant de se présenter à l'ordination. Chaque séminariste GFU est envoyé par son diocèse.

Outre ces temps de formation intellectuelle, l'année est composée de deux retraites en abbaye pendant les vacances de Noël et pendant le weekend de l’Ascension pour la formation spirituelle et d'un weekend à la rencontre d’intervenants sur des enjeux pastoraux dans les diocèses pour la formation pastorale. Enfin, pendant la session d'été, des journées sont spécialement dédiées à la formation humaine (sexualité, addictions, écoute active, ...).

Pour rentrer au GFU, il faut s'inscrire sur le site internet du GFU à la session Saint Irénée. Il s'agit d'une retraite de discernement de 11 jours au cœur de l'été au terme de laquelle les retraitants choisissent librement de rentrer ou non au GFU. Ils choisissent alors de rentrer en année Saint Irénée.

Pédagogie[modifier | modifier le code]

Les cours

La pédagogie GFU s'adresse principalement à des étudiants en cycle universitaire. Leurs études civiles sont un choix assumé et volontaire.

À ces études se rajoutent les cours de GFU :

  • Année Saint Irénée :
    • Cours sur des thèmes de la foi chrétienne vus à travers le prisme de Vatican II, des Pères de l'Eglise et une lecture de grand saint ;
    • Session d'été : réflexion sur le sacerdoce du Christ, introduction à la philosophie
  • Les cinq années suivantes :
    • Liturgie, Mystère chrétien, Histoire de l'Eglise, Ecclésiologie ;
    • Introduction à l'Ancien Testament, Introduction au Nouveau testament, Bible et Histoire ;
    • Histoire de la philosophie, Anthropologie philosophique, Épistémologie, Philosophie morale et politique, Métaphysique ;
    • Introduction à la théologie morale, Théologie fondamentale, Christologie.

La vie d'un GFU

Voici des points importants de la pédagogie :

  • La vie en communauté : pendant les week-ends et pendant la session d'été, les séminaristes sont organisés en fraternités, ce qui leur permet de partager des moments fraternels autant lors des rencontres GFU qu'à l'extérieur.
  • La vie de prière : personnelle mais aussi communautaire durant les rencontres GFU, que ce soit pour les oraisons, les laudes, les vêpres ou les messes.
  • L'accompagnement spirituel : dans la tradition de la formation au presbytérat depuis la réforme des séminaires par l'Ecole Française de Spiritualité au XVIIIe siècle.
  • L'engagement ecclésial : par la participation à la vie de l'Église, dans les lieux d'étude (aumôneries, réseau CGE, réseau Ecclesia Campus) ou en paroisse (insertion dans une paroisse, animation de groupes, scoutisme).

Études[modifier | modifier le code]

Les études profanes suivies par les séminaristes GFU sont diverses et variées.

Il s'agit d'études à l'université, comme les facultés de science, de médecine, d'Histoire, de musicologie, de philosophie, de psychologie, ...

Les études sont aussi celles des Grandes Ecoles, comme l'Ecole des Arts et Métiers, l'Ecole Normale Supérieure, l'Ecole Nationale de la Magistrature, les INP (Institut National Polytechnique), ...

Les GFU accueillent aussi des professionnels qui veulent prendre le temps de réfléchir au sacerdoce tout en restant dans le monde du travail.

Dans tous les cas, les cours du GFU forment les esprits des séminaristes. Ces derniers peuvent ensuite les appliquer directement dans des discussions avec leurs collègues de travail. C'est une richesse du GFU dans la formation du disciple-missionnaire.

Liens externes[modifier | modifier le code]