Gregor MacGregor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gregor MacGregor, né le dans le Stirlingshire et mort le à Caracas, est un soldat, mercenaire, aventurier et escroc écossais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Membre du clan MacGregor, il est entre 1803 et 1810 général dans l'armée de terre britannique et participe à la guerre d'indépendance espagnole. Il est par la suite mercenaire au Venezuela et aux Provinces-Unies de Nouvelle-Grenade au sein de la Légion britannique.

Il s'est autoproclamé "Brigadier-Général des Provinces-Unies de Nouvelle-Grenade et du Venezuela et Général en Chef des Armées des Deux Floride", est venu à Amelia Island, un repère de contrebandiers au large de la Floride espagnole en , en se réclamant de Simon Bolivar. Il a levé des fonds et des troupes pour une invasion à grande échelle de la Floride, mais gaspillé une grande partie de l'argent en produits de luxe, ce qui amène beaucoup de recrues de sa force d'invasion à déserter. Néanmoins, ils s'emparent de l'île avec une petite force, puis de Nassau (Bahamas) en septembre.

Drapeau des insurgés mexicains volé par des corsaires Louis Aury

Néanmoins, il est surtout connu pour, de 1821 à 1837, avoir tenté d'attirer les investisseurs et des colons britanniques et français à Poyaïs, un territoire fictif d'Amérique centrale où il prétend régner comme cacique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Richard Gregg, Gregor MacGregor, Cazique of Poyais, 1786-1845 ... or, Gregor MacGregor-- on the trail of the gullible, London, International Bond & Share Society, coll. « Scripophily library » (no 1), , 28 p. (ISBN 978-0-951-12502-1)
  • David Sinclair, The land that never was. Sir Gregor MacGregor and the most audacious fraud in history, Da Capo Press, Cambridge (Massachusetts), 2004, (ISBN 978-0-30681309-2)

Liens externes[modifier | modifier le code]