Grande Poste d'Alger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant Alger image illustrant l’architecture ou l’urbanisme
Cet article est une ébauche concernant Alger et l’architecture ou l’urbanisme.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Grande Poste d'Alger
Alger - Grande Poste.jpg

La Grande Poste d'Alger

Présentation
Type
Style
Architecte
Henri-Louis dit Jules Voinot et Marius Toudoire
Construction
1910
Destination initiale
Bureau de poste
Destination actuelle
Bureau de poste
Propriétaire
Ville d'Alger
Géographie
Pays
wilaya
Commune
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte d’Algérie
voir sur la carte d’Algérie
Red pog.svg
Localisation sur la carte d’Alger
voir sur la carte d’Alger
Red pog.svg

La Grande Poste d’Alger est un édifice de style néo-mauresque, (ou, plus précisément, du style appelé "arabisance") construit à Alger en 1910 par les architectes Henri-Louis dit Jules Voinot et Marius Toudoire[1], qui abrite les services de la poste algérienne au cœur de la ville d’Alger en Algérie.

Localisation[modifier | modifier le code]

La Grande Poste d’Alger est située au cœur d'Alger. C’est le principal repère touristique du centre-ville dit Alger Centre.

L’édifice se situe au carrefour dit de la Grande poste (anciennement Plateau des Glières), à l’intersection des grands axes de la ville moderne :

  • Les rampes Tafourah à l’est, qui permettent l’accès au centre-ville depuis le port d’Alger situé en contrebas ;
  • La rue Larbi Ben M’Hidi (anciennement rue d’Isly), au nord, où se trouve le musée d'art moderne d'Alger (MAMA) et qui se dirige vers le quartier historique de la Casbah ;
  • Le boulevard Mohamed Khemisiti (anciennement La Laferrière), à l’ouest, qui enlace le Jardin de l'Horloge Florale avant de monter vers l'Esplanade d'Afrique que surplombe le Palais du gouvernement ;
  • L’avenue Abdelkrim El Khettabi, au sud, prolongement du boulevard Mourad Didouche (anciennement rue Michelet), l’avenue commerçante d’Alger.

La Grande Poste d'Alger est desservie par la station de métro Tafourah - Grande Poste du métro d'Alger.

Présentation[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

La Grande Poste a été construite à l’emplacement d'une église anglicane construite en 1870.

Jusqu'en 1962, la Grande Poste se situe au cœur du quartier européen d'Alger et à quelques centaines de mètres du siège du Gouvernement Général, au pied du "Forum d'Alger", constant lieu de rassemblement des manifestations en faveur de l'Algérie française. C'est pourquoi, au cours des différentes crises politiques marquant la fin de l'époque coloniale, le bâtiment apparaît régulièrement en arrière-plan des clichés d'actualité de l'époque. Ainsi, des barricades se dressent à quelques mètres du bâtiment pendant la Semaine des barricades, en janvier 1960. Le 26 mars 1962, pendant la fusillade de la rue d'Isly (actuelle rue Larbi Ben M'Hidi) qui fait suite à la signature des accords d'Evian, des dizaines de manifestants pieds-noirs blessés se protègent des tirs de militaires français, en se réfugiant sur le parvis de la Grande Poste.

En Juillet 2015, des travaux sont entrepris à l’intérieur du bâtiment pour transformer la Grande poste en musée sur l’histoire de la poste et des télécommunications en Algérie [2]. L’annonce de ce projet avait été fait en juillet 2014 par la ministre de la Poste et des technologies de l’information et de la communication [3]

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Safir Benali et Pierre Assus, Alger en cinq jours, Images en manœuvres Editions,‎ , 264 p. (ISBN 978-2-8499-5049-4, présentation en ligne), p. 109.
  2. La Grande Poste d’Alger, monument emblématique néo-mauresque et attraction touristique de la capitale algérienne, va devenir un musée sur l’histoire de la poste et des télécommunications.
  3. Patrimoine/ La Grande Poste d’Alger devient musée.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :