Grand lac Saint-François

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-François.
Ne doit pas être confondu avec lac Saint-François.
Grand lac Saint-François
Grand lac Saint-François dans le parc national de Frontenac
Grand lac Saint-François dans le parc national de Frontenac
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Géographie
Coordonnées 45° 53′ 55″ nord, 71° 09′ 30″ ouest
Superficie 51 km2
Longueur 25 km
Largeur 2 km
Hydrographie
Émissaire(s) Rivière Saint-François
Îles
Île(s) principale(s) Île à Giguère

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Grand lac Saint-François

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Grand lac Saint-François

Le Grand lac Saint-François est un plan d'eau douce s'étendant dans la municipalité de Lambton, dans la municipalité régionale de comté (MRC) Le Granit, ainsi que les municipalités de Sainte-Praxède et Adstock, dans la MRC de Les Appalaches, dans la région administrative de Chaudière-Appalaches, au Québec, au Canada.

Situé en milieu forestier, ce lac est l'un des principaux attraits du parc national de Frontenac. La villégiature est très dense sur le littoral nord du Grand lac Saint-François. La surface de ce plan d'eau est généralement gelée de la mi-novembre à la fin avril; néanmoins la période de circulation sécuritaire sur la glace est habituellement de la mi-décembre à la fin mars.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce grand lac de l'Estrie s'étend dans les MRC des Appalaches et du Granit. Ce plan d'eau s'étire en partie dans le parc national de Frontenac.

Le Grand lac Saint-François est alimenté en eaux par:

Grand lac Saint-François vu du pont du ruisseau Rouge sur la route 263 à Saint-Romain.

Ce grand lac est caractérisé par la baie Sauvage (longue de 7,5 km) située au sud-ouest du lac. Il comporte plusieurs îles, baies et presqu'îles.

D'une forme allongée couvrant 51 km², ce lac s'étire sur plus de 25 km; sa largeur varie généralement entre 1,5 et 2,5 km. La largeur maximale du lac est dans la partie nord, où le lac forme une longue baie s'étirant vers le sud-ouest jusqu'au barrage de retenu situé à l'embouchure. Le Grand lac Saint-François constitue le principal plan d'eau de tête de la rivière Saint-François. Cette rivière coule à priori sur 10,7 km vers les sud-ouest pour rejoindre le lac Aylmer à Disraeli (ville), que le courant traverse pour se diriger vers le sud.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom du lac, qui a la même origine que celui de la rivière, évoque la mémoire de François de Lauson seigneur de La Citière dont les terrains étaient limités par la rivière. Dès 1635, la Compagnie des Cent-Associés octroya la seigneurie de La Citière à son père Jean. Cette seigneurie était bornée par ce cours d'eau, tel qu'indiqué dans un acte de 1638 signé de la main du gouverneur de Montmagny.

Les Abénaquis nomment quant à eux le lac Ônkobagak, ce qui signifie « lac relié ». Le lac portait avant 2007 le nom de lac Saint-François. Il fut renommé pour éviter la confusion avec le Petit lac Saint-François (Ashberham) qui est situé à 1,5 km au nord-ouest de celui-ci[1].

En 1815, le vaste territoire ou est situé le lac n'était pas encore arpenté comme le mentionne Joseph Bouchette dans son livre Description topographique du Bas-Canada. Il précise qu'au moins 12 cantons autour du lac Saint-François ne sont pas encore arpentés et que les seuls détails, descriptions verbales et les dessins sont approximatifs et proviennent des chasseurs indiens et des trappeurs qui avaient traversé le territoire qui était encore inabité; il spécifie qu'il existe deux lacs reliés par une rivière. Plus tard, en 1917, le barrage à la décharge du lac augmentera le niveau de 7 mètres et augmentera la superficie à sa grandeur actuelle.

Le Petit lac Saint-François est situé à 1,5 km au nord-ouest du Grand lac Saint-François. À la suite de la requête des municipalités riveraines et dans un objectif d'éviter la confusion avec les autres hydronymes utilisant l'appellation « Lac Saint-François », le 10 mai 2007, l'appellation « Grand lac Saint-François » a été officialisé par la Commission de toponymie du Québec en remplacement de la désignation « Lac Saint-François »[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.toponymie.gouv.qc.ca/ct/ToposWeb/fiche.aspx?no_seq=285062
  2. Source: "Noms et lieux du Québec", ouvrage de la Commission de toponymie du Québec, paru en 1994, 1996 et 2006 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Voir aussi[modifier | modifier le code]