Grand Khingan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la montagne image illustrant le volcanisme image illustrant le monde chinois
Cet article est une ébauche concernant la montagne, le volcanisme et le monde chinois.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes (juin 2016).

Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes.

Grand Khingan
La chaîne du Grand Khingan mentionnée sous le nom de Da Hinggan Ling.
La chaîne du Grand Khingan mentionnée sous le nom de Da Hinggan Ling.
Géographie
Altitude 2 035 m
Longueur 1 200 km
Largeur 300 km
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Région autonome
Province
Mongolie-Intérieure
Heilongjiang
Géologie
Âge Jurassique
Roches Roches magmatiques

Le Grand Khingan (mandchou : Amba Hinggan ; chinois simplifié : 大兴安岭 ; chinois traditionnel : 大興安嶺 ; pinyin : dà xīng'ān lǐng ; mongol bichig : ᠶᠡᠬᠡ
ᠬᠢᠩᠭᠠᠨ ᠤ
ᠨᠢᠷᠤᠭᠤ
mongol cyrillique : Их Хянганы нуруу, translittération : Ikh Khyangany nuruu) est une chaîne montagneuse volcanique située dans la région autonome chinoise de Mongolie intérieure et dans la province du Heilongjiang. Le Grand Khingan s'étend sur 1 200 km du nord au sud et divise les plaines du nord-est de la Chine à l'est du plateau mongol. L'altitude moyenne est entre 1 200 et 1 300 mètres, et l'altitude maximale est de 2 035 mètres.

Le Petit Khingan est situé à l'est du Grand Khingan.

Le Grand Khingan est fortement boisé. La flore et la faune du Grand Khingan comprennent le choucas de Daourie (Corvus dauuricus), la pie-grièche isabelle (Lanius isabellinus), l'hirondelle rousseline (Hirundo daurica), le nerprun (Rhamnus davurica) et le mélèze de Dahurie (Larix gmelinii). La région est appelée dahurienne et effectue la transition entre les régions écologiques sibérienne et mandchoue.

Les contreforts du Grand Khingan sont riches en pâturages et c'est de là que l'Empire donghu, puis ses descendants, les Xianbei et Wuhuan, et enfin les Khitans, descendants de ces derniers et fondateurs de la dynastie Liao sont originaires.

Histoire[modifier | modifier le code]

On l’appelait, avant la dynastie Qin, mont Xianbei. Il était alors sur le territoire de la tribu des Donghu 东胡.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]