Grand-Bigard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une localité de Belgique
Cet article est une ébauche concernant une localité de Belgique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Grand-Bigard
(nl) Groot-Bijgaarden
Le château de Grand-Bigard
Le château de Grand-Bigard
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région flamande Région flamande
Communauté Drapeau de la Flandre Communauté flamande
Province Drapeau du Brabant flamand Province du Brabant flamand
Arrondissement Hal-Vilvorde
Commune Dilbeek
Code postal 1702
Zone téléphonique 02
Démographie
Population 7 243 hab. (31/12/2003)
Géographie
Coordonnées 50° 52′ 17″ Nord 4° 15′ 10″ Est / 50.87139, 4.2528
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Brabant flamand

Voir sur la carte administrative du Brabant flamand
City locator 14.svg
Grand-Bigard

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Grand-Bigard

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Grand-Bigard

Grand-Bigard (Groot-Bijgaarden en néerlandais) est un gros village brabançon situé à l'ouest de la ville de Bruxelles. À la suite de la fusion des communes intervenues en 1977, il fait aujourd'hui administrativement partie de la commune de Dilbeek, dans la province du Brabant flamand (Région flamande de Belgique).

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Langues[modifier | modifier le code]

Lors du dernier recensement officiel effectué en 1947 Grand-Bigard compté plus de 10 % de francophones[2] au sein de sa population. L'enquête Kluft-Jaspers de 1969 donne plus de 20 % de francophones[3]. Du fait de la suppression du volet linguistique lors des recensements en Belgique et de la fusion des communes de 1977, le nombre de francophones est devenu complexe a évalué à Grand-Bigard.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Joseph Delmelle, Abbayes et béguinages de Belgiques, Rossel Édition, Bruxelles, 1973, p. 54.
  2. CRISP, « L'évolution linguistique et politique du Brabant (I) », sur CAIRN info,‎ (consulté le 6 décembre 2015)
  3. CRISP, « L'évolution linguistique et politique du Brabant (I) », sur CAIRN info,‎ (consulté le 6 décembre 2015)