Goze

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Photographie coloriée à la main d'une goze.

Les goze (瞽女?) étaient des femmes japonaises aveugles itinérantes qui travaillaient dans la musique et qui jouaient, le plus souvent, du shamisen.

Organisation[modifier | modifier le code]

À l'origine, les goze appartenaient à une organisation semblable à une guilde dont elles recevaient un titre d'adhésion. Envoyés vers diverses destinations en compagnie d'apprenties, elles jouaient des pièces d'un répertoire autorisé et opéraient selon un strict code de règles de comportement et de transactions commerciales permises destinées à maintenir leur réputation[1],[2].

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

On en aperçoit une dans l'épisode 20 de l'anime Samurai Champloo.

Source de la traduction[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ingrid Fritsch, « Blind Female Musicians on the Road: The Social Organization of Goze in Japan », CHIME Journal, vol. 5, no Spring,‎ , p. 58–64 (ISSN 0926-7263).
  2. Gerald Groemer, « The Guild of the Blind in Tokugawa Japan », Monumenta Nipponica, vol. 56, no 3,‎ , p. 349–80 (DOI 10.2307/3096791).