Juan José Oré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Juan José Oré
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Biographie
Nom Juan José Oré Herrera
Nationalité Drapeau : Pérou Péruvien
Naissance (62 ans)
Lieu Lima (Pérou)
Taille 1,70 m
Période pro. 19741992
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
- Drapeau : Pérou Universitario de Deportes
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1974-1979 Drapeau : Pérou Universitario de Deportes
1979-1980 Drapeau : Grèce Panathinaïkos
1980-1982 Drapeau : Grèce OFI Crète
1982-1983 Drapeau : Pérou Coronel Bolognesi
1983-1985 Drapeau : Pérou Sporting Cristal
1986 Drapeau : Pérou Juventud La Palma
1987 Drapeau : Pérou Colegio Nacional Iquitos
1988-1990 Drapeau : Chili Deportes Iquique
1991 Drapeau : Pérou Ciclista Lima Association
1991-1992 Drapeau : Pérou Universitario de Deportes
1992 Drapeau : Pérou Lawn Tennis
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
1979 Drapeau : Pérou Pérou 4 (1)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
2006-2007 Drapeau : Pérou Pérou -17 ans
2008- Drapeau : Pérou Pérou -15 ans
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Juan José Oré Herrera, né le à Lima, est un joueur de football péruvien, aujourd'hui devenu entraîneur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Oré a joué professionnellement au football dans son pays au Pérou, mais également en Grèce (Panathinaïkos, OFI Crète) et au Chili (Deportes Iquique). Il a remporté deux fois le titre de champion du Pérou avec l'Universitario de Deportes.

Meilleur buteur du championnat du Pérou en 1978 avec l'Universitario de Deportes[1] puis du Chili en 1988 avec le Deportes Iquique[2], il termine également meilleur buteur de la Copa Libertadores 1979 avec 6 buts[3].

Oré a joué en tout quatre matchs internationaux avec l'équipe du Pérou en 1979[4].

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Oré gagne une certaine notoriété au Pérou en qualifiant l'équipe des moins de 17 ans à la Coupe du monde U-17 de 2007 en Corée du Sud où la sélection se hisse en quarts-de-finale. Cette équipe, emmenée par le talentueux Reimond Manco (es), sera baptisée par la presse locale du nom de Los Jotitas en son honneur (Jota Jota étant le surnom d'Oré dans le milieu du football)[5].

Par la suite, il prend les rênes de la sélection des moins de 15 ans qu'il conduit à la victoire lors du championnat d'Amsud des moins de 15 ans de 2013. Il termine en beauté l'année suivante en remportant la médaille d'or à l'occasion des Jeux olympiques de la jeunesse de 2014 à Nankin[6].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès de joueur[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Distinctions individuelles[modifier | modifier le code]

Palmarès d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Juan Pablo Andrés, Carlos Manuel Nieto Tarazona and José Luis Pierrend, « Peru - List of First Division Topscorers », sur rsssf.com,‎ (consulté le 4 novembre 2015).
  2. (en) Juan Pablo Andrés, « Chile - List of Topscorers », sur rsssf.com,‎ (consulté le 4 novembre 2015).
  3. (en) Juan Pablo Andrés, Frank Ballesteros and Roberto Di Maggio, « Copa Libertadores topscorers », sur rsssf.com,‎ (consulté le 4 novembre 2015).
  4. (en) « Fiche de Juan José Oré », sur national-football-teams.com (consulté le 4 novembre 2015).
  5. (es) ¿Dónde están los "jotitas"?, sur goal.com,‎ (consulté le 4 novembre 2015).
  6. (es) « Juan José Oré, técnico de Perú: "Logramos lo que nadie creía" », sur elcomercio.pe,‎ (consulté le 4 novembre 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]