Golden League 2006

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Golden League 2006 se déroule sur six meetings.

Déroulement[modifier | modifier le code]

La règle d'attribution du million de dollars en lingots change lors de cette édition.

Désormais, les vainqueurs d'au moins cinq des six épreuves se partageront 500 000 dollars. La deuxième partie du prix est ensuite partagée entre ceux qui auront remporté les six épreuves.

Onze épreuves figurent au programme de cette Golden League : six chez les hommes et cinq chez les femmes.

Résultats[modifier | modifier le code]

Bislett Games
Oslo
2 juin
Meeting Gaz de France
Saint-Denis
8 juillet
Golden Gala
Rome
14 juillet
Weltklasse Zürich
Zurich
18 août
Mémorial Van Damme
Bruxelles
25 août
ISTAF
Berlin
3 septembre
Hommes
100 m Asafa Powell
Drapeau de la Jamaïque Jamaïque
Asafa Powell
Drapeau de la Jamaïque Jamaïque
Asafa Powell
Drapeau de la Jamaïque Jamaïque
Asafa Powell
Drapeau de la Jamaïque Jamaïque
Asafa Powell
Drapeau de la Jamaïque Jamaïque
Asafa Powell
Drapeau de la Jamaïque Jamaïque
400 m Jeremy Wariner
Drapeau des États-Unis États-Unis
Jeremy Wariner
Drapeau des États-Unis États-Unis
Jeremy Wariner
Drapeau des États-Unis États-Unis
Jeremy Wariner
Drapeau des États-Unis États-Unis
Jeremy Wariner
Drapeau des États-Unis États-Unis
Jeremy Wariner
Drapeau des États-Unis États-Unis
1 500 m / mile Alex Kipchirchir
Drapeau du Kenya Kenya
Ivan Heshko
Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Daniel Kipchirchir Komen
Drapeau du Kenya Kenya
Augustine Choge Kiprono
Drapeau du Kenya Kenya
Mehdi Baala
Drapeau de la France France
Augustine Choge Kiprono
Drapeau du Kenya Kenya
3 000 m / 5 000 m Isaac Kiprono Songok
Drapeau du Kenya Kenya
Kenenisa Bekele
Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie
Kenenisa Bekele
Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie
Kenenisa Bekele
Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie
Kenenisa Bekele
Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie
Kenenisa Bekele
Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie
Longueur Irving Saladino
Drapeau du Panama Panama
Ignisious Gaisah
Drapeau du Ghana Ghana
Irving Saladino
Drapeau du Panama Panama
Irving Saladino
Drapeau du Panama Panama
Irving Saladino
Drapeau du Panama Panama
Irving Saladino
Drapeau du Panama Panama
Javelot Andreas Thorkildsen
Drapeau de la Norvège Norvège
Tero Pitkämäki
Drapeau de la Finlande Finlande
Andreas Thorkildsen
Drapeau de la Norvège Norvège
Tero Pitkämäki
Drapeau de la Finlande Finlande
Andreas Thorkildsen
Drapeau de la Norvège Norvège
Andreas Thorkildsen
Drapeau de la Norvège Norvège
Femmes
100 m Debbie Ferguson
Drapeau des Bahamas Bahamas
Marion Jones
Drapeau des États-Unis États-Unis
Sherone Simpson
Drapeau de la Jamaïque Jamaïque
Sherone Simpson
Drapeau de la Jamaïque Jamaïque
Sherone Simpson
Drapeau de la Jamaïque Jamaïque
Sherone Simpson
Drapeau de la Jamaïque Jamaïque
400 m Sanya Richards
Drapeau des États-Unis États-Unis
Sanya Richards
Drapeau des États-Unis États-Unis
Sanya Richards
Drapeau des États-Unis États-Unis
Sanya Richards
Drapeau des États-Unis États-Unis
Sanya Richards
Drapeau des États-Unis États-Unis
Sanya Richards
Drapeau des États-Unis États-Unis
3 000 m / 5 000 m Tirunesh Dibaba
Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie
Tirunesh Dibaba
Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie
Tirunesh Dibaba
Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie
Tirunesh Dibaba
Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie
Tirunesh Dibaba
Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie
Meseret Defar
Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie
100 m haies Brigitte Foster-Hylton
Drapeau de la Jamaïque Jamaïque
Susanna Kallur
Drapeau de la Suède Suède
Susanna Kallur
Drapeau de la Suède Suède
Michelle Perry
Drapeau des États-Unis États-Unis
Michelle Perry
Drapeau des États-Unis États-Unis
Virginia Powell
Drapeau des États-Unis États-Unis
Hauteur Blanka Vlašić
Drapeau de la Croatie Croatie
Yelena Slesarenko
Drapeau de la Russie Russie
Blanka Vlašić
Drapeau de la Croatie Croatie
Venelina Veneva
Drapeau de la Bulgarie Bulgarie
Tia Hellebaut
Drapeau de la Belgique Belgique
Tia Hellebaut
Drapeau de la Belgique Belgique

La Jamaïcaine Sherone Simpson conserve une possibilité de remporter une part de la récompense. Si l'analyse de l'échantillon B de Marion Jones, contrôlée positive à l'EPO lors des championnats américains, et qui a devancé la Jamaïcaine à Paris, confirme le résultat de l'échantillon A, l'IAAF pourrait alors annuler tous les résultats obtenus par celle-ci depuis ce contrôle. Cela offrirait alors une cinquième victoire à Sherone Simpson.

L'analyse de l'échantillon B se révéla négatif et le classement de Paris fut conservé et Sherone Simpson ne put donc pas faire partie des gagnants de la Golden League.

Notes et références[modifier | modifier le code]