Glory Johnson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Glory Johnson
Image illustrative de l’article Glory Johnson
Glory Johnson en 2013
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (32 ans)
Colorado Springs
Taille 1,91 m (6 3)
Poids 77 kg (169 lb)
Situation en club
Club actuel Besiktas JK
Numéro 25
Poste ailière
Carrière universitaire ou amateur
?-2008
2008-2012
Webb School
Volunteers du Tennessee
Draft WNBA
Année 2012
Position 4e
Franchise Shock de Tulsa
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
2012
2013
2014
2016
2017
2018
2019
2020

2012-2013
2013-2014
2014-2015
2016-2017
2017-2018
2018-2019
2020-2021
2021-2022
Shock de Tulsa
Shock
Shock
Wings de Dallas
Wings de Dallas
Wings de Dallas
Wings de Dallas
Dream d'Atlanta

Tchevakata Vologda
Nadejda Orenbourg
Nadejda Orenbourg
Xinjiang Deers
Guangdong Dolphins
Hatay
Sopron Basket
Besiktas JK
11,5
15,0
14,7
11,3
14,9
08,0
07,3
04,7[1]

18,5
11,0
12,9[2]
?
?
?
?
?

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.

Glory Johnson est une joueuse américaine de basket-ball, naturalisée monténégrine[3], née le à Colorado Springs (Colorado).

Biographie[modifier | modifier le code]

Après le lycée Webb School de Knoxville[4], elle rejoint la prestigieuse université du Tennessee.

En quatre ans à Tennessee, elle aligne en moyenne 14,3 points et 9,8 rebonds, avec 36 double-double, dont une adresse de 59,1 % sur son année senior. Au tournoi final 2012, elle capte 21 rebonds au second tour, meilleur total depuis 1991. En 2012, elle est retenue en 4e choix de la draft[5].

Elle est sélectionnée au WNBA All-Star Game 2013[6] et 2014[7].

Après une année 2015 consacrée à la maternité, elle conclut en un nouveau contrat de longue durée avec les Wings de Dallas, qui prennent la succession du Shock[8].

Après avoir purgé sa suspension pour sept rencontres, elle reprend la compétition pour les Wings en et inscrit 15 points et 5 rebonds pour son retour face aux Mystics[9]. Le , les Wings s'imposent à domicile 117-111 contre le Mercury de Phoenix au terme de trois prolongations dans cette rencontre où Johnson inscrit 15 points et 10 rebonds face à son ancienne épouse Brittney Griner[10]. Elle montre qu'elle a pleinement retrouvé ses moyens lors de la victoire arrachée 77 à 74 face au Mercury de Phoenix le , rencontre où elle inscrit 23 points (avec 50% d'adresse) et prend 22 rebonds (dont neuf offensifs), meilleure performance de la saison à ce moment-là. Dans cet exercice, les Wings dominent le Mercury 46 à 24[11].

Vie privée[modifier | modifier le code]

En août 2013, elle rend publique sa relation avec la joueuse du Mercury de Phoenix Brittney Griner[12]. En , elles s'accusent mutuellement de violences conjugales, Griner plaidant coupable, avant de suivre toutes deux une médiation conjugale. Les deux joueuses sont suspendues pour les sept premières rencontres de la saison 2015 par la WNBA[13]. Elles se marient en Arizona en [14]. Enceinte, elle fait l'impasse sur la saison WNBA 2015[15]. Le Brittney Griner annonce avoir demandé le divorce après 29 jours de mariage et 2 jours après l'annonce de la grossesse de son épouse[16]. le , elle a donné naissance à deux filles jumelles Ava Simone et Solei Diem plusieurs mois prématurés[17].

Clubs[modifier | modifier le code]

Championnat WNBA

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Glory Johnson », WNBA (consulté le )
  2. « Glory Johnson », FIBA (consulté le )
  3. https://bjk.com.tr/en/player/3722/glory-johnson.html
  4. (en) « USA Basketball: Glory Johnson » (consulté le )
  5. « Glory Johnson », WNBA (consulté le )
  6. « Saturday, July 27, 2013 », WNBA, (consulté le )
  7. (en) « Chiney Ogwumike, Jessica Breland and Briann January to make their WNBA All-Star debuts », Love Women's baskteball, (consulté le )
  8. (en) « Dallas Wings Re-Sign All-Star Forward Glory Johnson », WNBA, (consulté le )
  9. (en) Adam Grosbard, « Glory Johnson shows flashes in her return as Dallas Wings fall to Washington », dallasnews.com (consulté le )
  10. (en) John Marshall, « Wings rally to beat Mercury 117-111 in triple overtime », WNBA, (consulté le )
  11. (en) « Glory Johnson has 23 points, 22 rebounds in Mercury win », WNBA, (consulté le )
  12. « Brittney Griner Is Engaged to Fellow WNBA Star Glory Johnson », people.com (consulté le )
  13. (en) Jānis Kacēns, « WNBA suspends Brittney Griner and Glory Johnson seven games each », Love Women's Basketball, (consulté le )
  14. Goug Feinberg, « Tying the knot, four WNBA players get married over past week », sports.yahoo.com, (consulté le )
  15. (en) Doug Feinberg, « Tulsa's Glory Johnson-Griner pregnant, will miss WNBA season », yahoo.com, (consulté le )
  16. (en) Cliff Brunt, « Griner files to annul marriage to fellow WNBA player », yahoo.com, (consulté le )
  17. « Glory Johnson Welcomes Daughters Ava Simone and Solei Diem Several Months Premature », sur People.com, (consulté le )
  18. « Around the World: Five Things To Know », WNBA, (consulté le )
  19. « WNBA All-Rookie Team », WNBA (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :