Giovanni Battista Calò

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Giovanni Battista Calò (né à Barletta le et mort dans la même ville le est un peintre italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Giovanni Battista Calò est né à Barletta le de Giuseppe Calò et Maria Tatò. A l'âge de dix ans, il est confié à l'« Ospizio di Giovinazzo ».

En 1852, grâce à un héritage providentiel, il s'installe à Naples où il fréquente l'Académie des beaux-arts.

En 1862, atteint de tuberculose , il entreprend un voyage en Méditerranée et s'arrête quelque temps à Athènes puis guéri retourne à Barletta [1]en 1863, où il enseigne à l'Institut technique. Il a été le premier professeur de Giuseppe De Nittis et c'est lui qui a conseillé à son frère Vincenzo de l'envoyer à l'Académie des Beaux-Arts de Naples.

Parmi les expositions les plus représentatives, auxquelles il a participé, figurent celles de Florence (1871), Milan (1874) et Turin (1884).

Giovan Battista Calò a enseigné aux principaux artistes de Barletta de la seconde moitié du XIXe siècle, dont Giuseppe De Nittis, Giuseppe Gabbiani, Vincenzo De Stefano et Raffaele Girondi. Il est mort à Barletta le [2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Madonna della Cintura con i santi Agostino e Monica, 1789, chiesa di sant'Agostino, Andria[3].
  • Ritratto di gentiluomo pugliese, 1856, huile sur toile 34 × 27 cm[4].
  • Madonna con sant’Agnese e figlie di Maria,seconde moitié du XIXe siècle, huile sur toile, 110 × 80 cm, cattedrale santa Maria Maggiore, Barletta[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Giovanni Battista Calò », Extrait de la notice dans le dictionnaire Bénézit, sur Oxford Index, (ISBN 9780199773787)
  2. (it) « Il Fieramosca - Portale di informazione e attualita' su Barletta e dintorni », sur ilfieramosca.it (consulté le 12 juin 2018).
  3. (it) « Calò Giovanni Battista », sur cassiciaco.it (consulté le 12 juin 2018).
  4. (en) Pietro Vocale, « Giovanni Battista Calò », sur LIQUOR VITAE (consulté le 12 juin 2018).
  5. (it) « Madonna con sant’Agnese e figlie di Maria », sur museocattedralebarletta.sistemab.it (consulté le 12 juin 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]