Accademia di belle arti di Napoli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

↳ Renommer Académie des beaux-arts de Naples

Accademia di Belle Arti di Napoli
AccademiaBelleArtiNaples4.jpg
Présentation
Type
Construction
Site web
Localisation
Adresse
Coordonnées
Façade de l'accademia di belle arti

L’Académie des beaux-arts de Naples (italien : Accademia di belle arti di Napoli) est un institut de formation supérieure pour l'étude des arts visuels qui se trouve en la rue « Santa Maria di Costantinopoli », dans le centre historique.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'académie, comprenant l'académie du dessin et l'académie du nu, est fondée en 1752 par Charles VII. Elle est hébergée d'abord dans des locaux attenant à l'église San Carlo alle Mortelle et elle est administrée par le Reale laboratorio delle pietre dure et par la Reale fabrica degli arazzi. Elle prend le nom d'Académie royale des beaux-arts sous le règne de Joseph Bonaparte, roi de Naples de 1806 à juin 1808 et en 1822 d'Institut royal des beaux-arts (Reale istituto di belle arti), nom gardé jusqu'en 1923, année de la réforme Gentile. L'institution reprend alors son nom d'Accademia reale di belle arti.

Après l'unification italienne de 1861, l'administration de l'académie est placée sous la houlette du ministère de l'instruction publique. En 1864, ses locaux sont installés au palais royal des études (aujourd'hui musée archéologique national de Naples). Quelques années plus tard, elle déménage dans ses locaux actuels, via Santa Maria de Costantinopoli, à l'emplacement de l'ancien couvent de l'église San Giovanni Battista delle Monache, construite de 1673 à 1681. Des bâtiments imposants de style néorenaissance sont construits par Enrico Alvino pour abriter cette nouvelle école des beaux-arts. L'édifice comporte un escalier monumental et des éléments de l'ancien cloître[1].

Collections[modifier | modifier le code]

L'académie abrite une bibliothèque et une pinacothèque. Une partie importante de la collection est constituée par la donation de Filippo Palizzi (« donation Palizzi »). Enfin, il existe une section consacrée à la sculpture et une section vidéo.

Personnages ayant fréquenté l'académie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Naples, Pompéi, Capri et le Vésuve, Paris, Hachette, (ISBN 978-2-01-245367-8), p. 85.

Articles connexes[modifier | modifier le code]