George Templeton Strong

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

George Templeton Strong (né à New York le , mort à Genève le ) est un compositeur américain. Il fit l'essentiel de sa carrière en Europe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire d'une famille de musiciens, G. T. Strong est le fils d'une chanteuse et d'un avocat, également président de la Société philharmonique de New York. Dès son enfance, il commence l'étude du piano et du violon mais se consacre à son instrument de prédilection, le hautbois. En 1879, il intègre le conservatoire de Leipzig où il étudie avec Richard Hoffman et Salomon Jadassohn. Il rencontre Liszt en 1881. Le compositeur hongrois accepte, en 1883 la dédicace du troisième poème symphonique que Strong vient d'achever, Undine, opus 14. De 1886 à 1890, Strong est à Wiesbaden, où il compose sa cantate Le moulin hanté. Il est ensuite à Vevey, en Suisse où il se consacre à la peinture entre 1897 et 1912. Il n'écrit presque plus aucune musique durant cette période. Ce n'est qu'à son arrivée à Genève en 1913 qu'il se remet à la composition. C'est la première exécution de sa deuxième symphonie Sintram. La même année, le chef d'orchestre Ernest Ansermet crée une autre œuvre de Strong, La nuit. Quatre petits poèmes symphoniques pour orchestre. En 1929, il compose cinquante-huit œuvres pour piano en quatre-vingt-dix-huit jours. Il meurt à Genève le à l'âge de quatre-vingt-douze ans.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Undine, opus 14, poème symphonique
  • Trois idylles symphoniques pour deux pianos, opus 29
  • Le moulin hanté, cantate.
  • Symphonie n° 2 en sol mineur, opus 50. Dédiée au compositeur Edward MacDowell.
  • La nuit. Quatre petits poèmes symphoniques pour orchestre
  • Le roi Arthur, poème symphonique (1916).
  • An der See, poème symphonique, œuvre perdue.
  • Élégie pour violoncelle et orchestre
  • Une vie d'artiste pour violon et orchestre, œuvre dédiée à Joseph Szigeti
  • Hallali pour cor seul et orchestre (1923)
  • Suite pour violoncelle et orchestre (1923)
  • Choral sur un thème de Hans Leo Hassler (1929)
  • Six pièces pour violoncelle et orchestre (1931)
  • Quatuor à cordes (1935)

Liens externes[modifier | modifier le code]