Gare de Magalas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Magalas
Image illustrative de l’article Gare de Magalas
Halte et ancien bâtiment voyageurs.
Localisation
Pays France
Commune Magalas
Adresse Avenue de la gare
34480 Magalas
Coordonnées géographiques 43° 28′ 03″ nord, 3° 13′ 46″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Services TER Occitanie
Caractéristiques
Ligne(s) Béziers à Neussargues
Voies 2
Quais 1 central
Transit annuel 2 133 voyageurs (2015)[1]
Altitude 116 m
Historique
Mise en service 20 septembre 1858
Correspondances
Cars TER voir Intermodalité

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Magalas

Géolocalisation sur la carte : Occitanie

(Voir situation sur carte : Occitanie)
Magalas

Géolocalisation sur la carte : Hérault

(Voir situation sur carte : Hérault)
Magalas

La gare de Magalas est une gare ferroviaire française de la ligne de Béziers à Neussargues, située sur le territoire de la commune de Magalas, dans le département de l'Hérault en région Occitanie.

Construite par la Compagnie du chemin de fer de Graissessac à Béziers, elle est mise en service en septembre 1858 après la mise sous séquestre de la compagnie. La ligne et la gare sont ensuite rachetées par la Compagnie des chemins de fer du Midi et du Canal latéral à la Garonne.

C'est une halte voyageurs de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservie par des trains TER Occitanie.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 116 mètres d'altitude, la gare de Magalas est située au point kilométrique (PK) 450,146 de la ligne de Béziers à Neussargues, entre les gares d'Espondeilhan et de Laurens (fermée). Les gares ouvertes les plus proches sont celles de Béziers et de Bédarieux[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La Compagnie du chemin de fer de Graissessac à Béziers en difficulté financière est mise sous séquestre le 12 mai 1858[3], néanmoins l'approbation de crédits pour permettre l'achèvement de la construction de la ligne et son exploitation intervient le 15 août 1858[3]. Béziers devient donc gare de bifurcation le 20 septembre 1858[4], jour de la mise en service du trafic marchandises jusqu'à la première gare de Bédarieux. L'ouverture du trafic voyageurs a lieu le 1er septembre 1859[5].

La ligne et la gare sont ensuite rachetées par la Compagnie des chemins de fer du Midi et du Canal latéral à la Garonne qui prolonge la ligne jusqu'à Neussargues.

En 2014, c'est une gare voyageurs d'intérêt local (catégorie C : moins de 100 000 voyageurs par an de 2010 à 2011)[6].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Halte SNCF, c'est un point d'arrêt non géré (PANG) à entrée libre[7].

Desserte[modifier | modifier le code]

Magalas est desservie par des trains TER Occitanie de la relation Béziers - Saint-Chély-d'Apcher (ou Millau, ou Bédarieux (ligne 10)[8].

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Un parking pour les véhicules yest aménagé[7].

Elle est desservie par des cars TER Languedoc-Roussillon qui renforcent et complètent la desserte ferroviaire[8].

Patrimoine ferroviaire[modifier | modifier le code]

L'ancien bâtiment voyageurs, édifié par la Compagnie du chemin de fer de Graissessac à Béziers, est toujours présent sur le site de la gare bien qu'il ne soit plus utilisé pour le service ferroviaire de la halte[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fréquentation en gares », sur SNCF Open Data, traitement du 29 janvier 2017 (onglet informations) (consulté le 29 janvier 2017)
  2. Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau français : lignes 601 à 990, vol. 2, La Vie du Rail, , 239 p. (ISBN 978-2-918758-44-0), « [722/1] Béziers - Le Bousquet-d'Orb », p. 84.
  3. a et b Ministère des Travaux Publics, Direction de l'exploitation, du contrôle financier et de la statistique des chemins de fer, Division du contrôle des comptes de compagnies et de la statistique. Supplément, Répertoire méthodique de la législation des chemins de fer français, imprimerie nationale, 1864, p. 131 intégral (consulté le 25 septembre 2011).
  4. François Palau, Maguy Palau, Le rail en France: 1858-1863, F. et M. Palau, 2001, p. 49 extraits (consulté le 25 septembre 2011).
  5. François Palau, Maguy Palau, Opus cité, 2001, p. 51
  6. SNCF, « Document de référence des gares de voyageurs révisé pour l'horaire de service 2014 : Version 6 au 9 mars 2014 » [PDF], sur Réseau ferré de France, (consulté le 7 janvier 2015).
  7. a et b « Services & Gares / Halte ferroviaire Magalas », sur http://www.ter.sncf.com/, (consulté le 7 janvier 2015)
  8. a et b « 10-Béziers-Millau-Clermont Ferrand du 14/12/14 au 04/07/15 », sur http://cdn.ter.sncf.com/, (consulté le 7 janvier 2015)
  9. « Gare : Magalas », sur Massif Central Ferroviaire: Inventaire, (consulté le 7 janvier 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]



Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Béziers Béziers TER Occitanie Bédarieux Saint-Chély-d'Apcher
ou Millau
ou Bédarieux