Gare de Heiligenberg - Mollkirch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Heiligenberg - Mollkirch
Image illustrative de l'article Gare de Heiligenberg - Mollkirch
Ancien bâtiment voyageurs et entrée de la halte.
Localisation
Pays France
commune Heiligenberg / Mollkirch
Lieu-dit Gare de Heligenberg
Adresse Rue de la Gare
67190 Heiligenberg, Mollkirch
Coordonnées géographiques 48° 31′ 39″ N 7° 22′ 53″ E / 48.52741, 7.38133148° 31′ 39″ Nord 7° 22′ 53″ Est / 48.52741, 7.381331
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Service TER Alsace
Caractéristiques
Ligne(s) Strasbourg-Ville à Saint-Dié
Voies 2
Quais 2
Altitude 220 m
Historique
Mise en service 1880

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Heiligenberg - Mollkirch

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

(Voir situation sur carte : Bas-Rhin)
Heiligenberg - Mollkirch

La gare de Heiligenberg - Mollkirch est une gare ferroviaire française de la ligne de Strasbourg-Ville à Saint-Dié, située au lieu dit « Gare de Heligenberg » sur le territoire des communes de Heiligenberg et de Mollkirch, près de Grendelbruch, dans le département du Bas-Rhin, en région Alsace.

Elle est mise en service en 1880 par la Direction générale impériale des chemins de fer d'Alsace-Lorraine, en allemand : Kaiserliche Generaldirektion der Eisenbahnen in Elsaß-Lothringen (EL), puis devient une gare de l'Administration des chemins de fer d'Alsace et de Lorraine (AL).

C'est une halte voyageurs de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) du réseau TER Alsace, desservie par des trains express régionaux.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 220 mètres d'altitude, la gare de Heiligenberg - Mollkirch est située au point kilométrique (PK) 28,105 de la ligne de Strasbourg-Ville à Saint-Dié, entre les gares de Gresswiller et d'Urmatt[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 16 janvier 1877, la commune de Grendelbruch demande instamment l'ouverture d'une station à la confluence de la Magel et de la Bruche[2]. Il n'y a pas de station lors de la mise en service, le 15 octobre 1877, de la section de ligne de Mutzig à Rothau par la Direction générale impériale des chemins de fer d'Alsace-Lorraine[3].

Le vœu est satisfait en 1880 avec l'ouverture de la station de Heiligenberg[2].

En 2014, c'est une gare voyageurs d'intérêt local (catégorie C : moins de 100 000 voyageurs/an de 2010 à 2011), qui dispose de deux quais, d'un abris et d'une traversée de voie à niveau par le public (TVP)[4].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Halte SNCF, c'est un point d'arrêt non géré (PANG) à accès libre. Elle n'est pas équipée d'automates pour l'achat de titres de transport[5].

Elle dispose d'une traversée de voie à niveau par le public (TVP)[4].

Un quai de la halte et l'ancien bâtiment voyageurs

Desserte[modifier | modifier le code]

Heiligenberg - Mollkirch est une halte voyageurs du réseau TER Alsace, desservie par des trains express régionaux de la relation : Strasbourg-Ville - Saales - Saint-Dié-des-Vosges (ligne 08)[6].

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Un parking pour les véhicules y est aménagé[5].

Patrimoine ferroviaire[modifier | modifier le code]

L'ancien bâtiment voyageurs d'origine, sans doute de 1880, est de type « donjon » avec une tour carré qui dessert un bâtiment de base rectangulaire, à deux ouvertures, avec un étage sous combles et toiture à quatre pans. Les murs sont en pierre de taille rouge et les angles en moellons de grés rouge[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau français : lignes 001 à 600, vol. 1, La Vie du Rail,‎ , 238 p. (ISBN 978-2-918758-34-1), « (110) Strasbourg - St-Dié », p. 63.
  2. a et b Joseph Wimmer, Histoire de Grendelbruch et de la Seigneurie de Girbaden : contribution à lh̕istoire des vallées de la Magel et de la Moyenne Bruche, Impr. Muh-Le Roux,‎ , 275 p. (lire en ligne), p. 219.
  3. France, État-Major des armées, Revue militaire de l'étranger, R. Chapelot & Cie,‎ (lire en ligne), p. 284-285.
  4. a et b SNCF, « Document de référence des gares de voyageurs révisé pour l'horaire de service 2014 : Version 6 au 9 mars 2014 » [PDF], sur Gares & Connexions,‎ 2013 (consulté le 7 septembre 2014).
  5. a et b SNCF, « Services & Gares Halte ferroviaire Heiligenberg-Mollkirch », sur http://www.ter.sncf.com/,‎ 2014 (consulté le 31 août 2014).
  6. SNCF, « 08 Strasbourg Saales St Dié Epinal 26-07 au 13-12 » [PDF], sur http://cdn.ter.sncf.com/,‎ (consulté le 31 août 2014).
  7. « D704 Mollkirch, Alsace », sur Street View,‎ (consulté le 7 septembre 2014).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Marc Dupuy, Gares et tortillards d'Alsace, Apart, coll. « Trains d'ici »,‎ , 300 p. (ISBN 978-2360370009).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Saint-Dié-des-Vosges
ou Saales
ou Rothau
Urmatt TER Alsace Gresswiller Strasbourg-Ville